Le risque d'une utilisation prolongée de la télé

© thinkstock.

Si vous êtes un adepte des marathons Netflix, cette information pourrait vous intéresser.

Lorsque l'on a une vie chargée durant la semaine, il n'est pas rare de rêver à un weekend entièrement fait de séries télé, de films et, bien sûr, de pop-corn en accompagnement. Mais selon une nouvelle étude intitulée "Risks for blood clot in a vein may rise with increased TV viewing", le fait de rester assis longtemps devant la télévision pourrait augmenter de 70% le risque de développer des caillots sanguins potentiellement mortels.

Pour mener à bien cette étude, le professeur Mary Cushman de l'Université du Vermont et son équipe ont ainsi examiné les données de plus de 15.000 personnes d'âge moyen. Or, les chercheurs ont constaté que le risque de développer une maladie thromboembolique veineuse, à savoir une inflammation veineuse qui touche généralement les jambes, les bras et/ou le bassin, et qui s'accompagne de caillots sanguins, était 1,7 fois plus élevé chez les participants qui avaient déclaré regarder la télévision "très souvent", en comparaison à ceux qui la regardaient rarement ou jamais.

"Regarder la télévision en elle-même n'est pas quelque chose de mauvais, mais nous avons tendance à grignoter et à rester assis pendant des périodes prolongées lorsque c'est le cas", explique ainsi le Dr. Cushman. Or, selon elle, c'est précisément parce que nous ne bougeons pas pendant une longue période que nous ralentissons notre flux sanguin, et risquons ainsi de provoquer des caillots.

Par: rédaction 14/11/17 - 15h53