La plus grande peur de ce jeune homme, qui n'a plus qu'un an à vivre

Il y a deux mois, Chris Betancourt, un jeune Californien de 20 ans, a appris que son cancer était revenu.

Amis depuis l'enfance, Chris Betancourt et Dillon Hill vivent chaque jour comme si c'était le dernier. Il y a deux mois, Chris, 20 ans, a appris que sa leucémie l'avait rattrapé, neuf ans après son premier diagnostic et sa rémission. Selon les médecins, le jeune homme n'a plus qu'un an à vivre s'il ne reçoit pas une greffe de moelle, mais la probabilité reste très faible à cause de son patrimoine génétique. La plus grande peur de Chris? Ne pas avoir vécu assez de choses.

Loin de se morfondre, Dillon, 19 ans, a donc décidé d'abandonner ses études à l'université pour aider son meilleur ami à concrétiser ses rêves avant de mourir. Il lui a demandé de dresser la liste des 50 choses qu'il aimerait accomplir. "One list, one life" est devenu un projet participatif, que les internautes peuvent financer. En quelques semaines, Chris et Dillon ont aidé des sans-abris, ils ont piloté un avion, fait une bataille d'oreillers avec des inconnus, cassé une guitare ou encore été se faire tatouer. La liste ne cesse de s'agrandir. "C'est fantastique de vraiment vivre sa vie", a confié Chris. 

Voilà quelques défis que le jeune homme doit encore accomplir:
- aider une femme âgée à traverser la rue
- visiter le Japon
- apparaître dans un jeu vidéo 
- voir un match de baseball
- trouver l'amour
- démolir une maison
- nager dans un lac glacé
- essayer le piment le plus fort du monde.

Par Catherine Delvaux. 8/01/18 - 08h45