Aurions-nous des "périodes de reproduction"?

© thinkstock.

À l'instar des animaux, est-il possible que nous ayons, nous aussi, nos périodes préférées pour procréer?

Avec l'arrivée du printemps et le retour des beaux jours arrive également la saison des amours pour les chiens, les chats, les rongeurs et bien d'autres animaux. Mais qu'en est-il des êtres humains? Ont-ils eux aussi une "période de procréation"? "Non", d'après le Dr. Justine Shuey, une sexologue de Philadelphie. "Ce n'est pas comme si 'en avril, tous les humains vont procréer'. Le désir de faire l'amour et d'avoir des enfants est différent pour chaque personne", a-t-elle ajouté, lors d'une interview accordée à Broadly.

Contrairement aux animaux, les êtres humains ont effectivement la chance de pouvoir se reproduire toute l'année; ils ne sont donc jamais contraints de devoir "profiter" d'une période précise de l'année pour pouvoir avoir des enfants: "Pour nous, c'est quand nous voulons", a ainsi expliqué le Dr. Megan Stubbs, une autre sexologue interrogée par Broadly. "Il n'y a pas de saison précise, car les femmes sont fécondes tous les mois", à l'inverse des pandas qui "ne sont fertiles que durant une très courte période".

Néanmoins, il semblerait tout de même qu'il y ait beaucoup plus de naissances en juillet et août que durant les autres mois de l'année, ce qui voudrait dire que beaucoup plus d'enfants ont été conçus durant l'automne, le début de l'hiver. Une coïncidence qui n'en serait peut-être pas une: selon le Dr. Shuey, les gens qui resteraient bloqués à l'intérieur à cause d'une tempête ou de la pluie auraient tendance à passer le temps en faisant l'amour... et donc peut-être en concevant leur futur enfant.

Alizé B. 18/04/17 - 15h55