Les personnes plus susceptibles de tromper leur partenaire

© thinkstock.

Une révélation plutôt surprenante.

En matière de tromperies et de relations extraconjugales, il n'y a pas de règle, ou du moins est-ce ce que nous pensons. Mais selon une étude menée par Illicit Encounters, un site de rencontres réservé aux relations extraconjugales, certaines personnes seraient plus susceptibles que d'autres de tromper leur partenaire.

Selon le site, qui a rassemblé les données de ses utilisateurs, il existerait une corrélation directe et certaine entre les enfants uniques et les personnes qui désirent vivre une relation extraconjugale. Les enfants uniques constitueraient effectivement la majorité des clients du site, à savoir 34%.

"Il est bien connu qu'un enfant unique peut éprouver un sentiment d'immense solitude dans son enfance qui revient le hanter dans ses relations futures", a ainsi déclaré Christian Grant, le porte-parole du site, dans des propos rapportés par Mamamia.

"Ayant été en manque d'attention longtemps, les enfants uniques éprouvent toujours un besoin désespéré d'attention. Cela se manifeste très clairement lorsque le partenaire de quelqu'un travaille de longues heures ou se déplace souvent pour le travail; le temps qu'un enfant unique passera seul ne lui conviendra pas, alors une relation extraconjugale semblera être à ses yeux la solution parfaite à court terme".

Les adultes ayant grandi avec des frères et soeurs ne ressentiraient en revanche pas ce même besoin d'amour et d'affection, car ils auraient été parfaitement entourés durant leur enfance; ils seraient donc, à l'âge adulte, plus à l'aise avec un sentiment de solitude et d'isolement. 

Par: rédaction 6/09/17 - 09h12