Sous le charme d'un inconnu, elle découvre son jeu cruel

Une nouvelle tendance dans les relations amoureuses qui humilie les femmes.

On a connu le "ghosting", le "benching" ou encore le "stashing", mais avec le "pigging", on atteint désormais des sommets de grossièreté et de sadisme dans l'univers de la séduction moderne. Invitée de l'émission This Morning, Sophie Stevenson, une serveuse anglaise de 24 ans, a raconté comment elle avait rencontré il y a peu à Barcelone un jeune homme néerlandais, Jesse Mateman. Lors d'une soirée festive, ils ont passé la nuit ensemble avant de retourner chacun dans leur pays. Par message, il lui a ensuite proposé de le rejoindre à Amsterdam pour un week-end romantique. Mais quand Sophie est arrivée à l'aéroport, il n'y avait personne pour l'accueillir. Elle a attendu pendant des heures avant de recevoir un sms: "Ce n'était qu'une blague."

En vacances avec ses potes, Jesse a décidé de reproduire le jeu du "Pull the pig", qui consiste à choisir une fille peu attirante (comparée à un cochon) et à la séduire pour se moquer d'elle. Selon le Telegraph, la tendance du "pigging" est apparue la première fois en 2014 après l'initiative d'une candidate de télé-réalité qui a voulu créer un site de rencontres pour des femmes "au physique ordinaire". De son côté, Jesse dément la version de Sophie et la traite de menteuse. Mais d'autres jeunes femmes ont souffert de ce jeu pervers et affreux. "Un jour, j'ai découvert qu'un homme avait tenté de coucher avec moi pour faire une blague. Je me suis sentie dégoûtée, bafouée", explique une femme de 26 ans au Telegraph. "Il n'était pas attiré par moi mais il voulait seulement gagner des points à son jeu, je me suis trouvée hideuse, j'ai mis des mois à me remettre de cette humiliation."

Le message de Jesse © Capture d'écran.

Par Catherine Delvaux. 12/10/17 - 11h58