Les fumeurs de cannabis feraient plus souvent l'amour que les autres

© thinkstock.

C'est ce qu'ont constaté des chercheurs américains de la prestigieuse Stanford University School of Medecine. L'auteur de cette étude, relayée par Le Parisien, précise cependant qu'aucun lien de causalité n'a été établi entre la consommation de marijuana et la fréquence des rapports sexuels.

Entre 2002 et 2015, les chercheurs ont interrogé plus de 28.000 Américaines et près de 23.000 Américains, tous âgés entre 25 et 45 ans. Ils leur ont ensuite demandé le nombre de relations sexuelles qu'ils avaient eu au cours des quatre dernières semaines, et s'ils avaient fumé du cannabis pendant les douze mois écoulés.

Publiée dans la revue scientifique Journal of Sexual Medicine, l'étude a montré que les femmes consommant quotidiennement de la marijuana indiquaient avoir eu une fréquence de 7,1 rapports au cours du dernier mois, contre six pour les autres. Chez les hommes, même constat: 6,9 rapports pour les fumeurs quotidiens, 5,6 pour les non-fumeurs.

Les consommateurs de cannabis auraient ainsi en moyenne 20% de plus de relations intimes que les non-fumeurs, quels que soient leur âge, sexe, situation familiale ou niveau d'étude. "La prise fréquente de cannabis ne semble pas réduire la motivation ni la performance sexuelle", précise le professeur Eisenberg, l'auteur de l'étude, qui n'établit aucun lien de causalité entre fumer du cannabis et la fréquences des rapports sexuels. Ces résultats n'en demeurent pas moins étonnants, lorsqu'on sait que la prise de marijuana - en grande quantité - réduit la qualité du sperme et favorise les problèmes d'érection, note enfin Le Parisien.

Par: rédaction 1/11/17 - 10h00