Une actrice porno se suicide après avoir été harcelée pour ce tweet

Heyyy:p

25.9k Likes, 276 Comments - August Ames (@msmaplefever) on Instagram: "Heyyy:p"

August Ames, de son vrai nom Mercedes Grabowski, était une star dans l'industrie du porno. Elle a joué dans plus de 270 films depuis le début de sa carrière en 2013 et a remporté deux prix aux Adult Video Music Awards. Elle est décédée ce mercredi à Camarillo en Californie. Sa mort s'apparente à un suicide.

August Ames avait été au coeur d'une polémique cette semaine sur les réseaux sociaux. La jeune femme avait annoncé avoir refusé le tournage d'un film après avoir appris que son partenaire avait tourné un porno gay. "Les agents ne se soucient donc pas des gens qu'ils représentent?", s'offusquait-elle.

Elle a très vite été accusée de discrimination envers la communauté gay. "Désolée, c'était juste mon avis. Mon corps, mes règles", ajoutait-elle en s'excusant d'avoir offensé certaines personnes. Face aux critiques, elle précisait que "la plupart des filles" dans l'industrie du X refusent de coucher "avec des mecs qui ont fait du porno gay, par sécurité."

"Je ne mets pas mon corps en danger. Je ne sais pas ce qu'ils font dans leur vie privée." Dans un autre tweet, elle se justifiait encore: "Ne pas avoir de relations sexuelles avec des hommes homosexuels n'est pas homophobe. Ils ne veulent pas avoir de relations sexuelles avec moi donc byyye!"

Le tweet a attiré la colère de ses collègues, tant du côté masculin que féminin. Les acteurs du X n'ont pas été tendres avec elle. "C'est la femme la plus stupide que j'ai rencontrée au cours de mes 15 ans dans l'industrie", pouvait-on lire. "Tu peux demander des préservatifs donc il n'y a absolument aucune raison de faire de la discrimination", lui rappelait-on. Un autre message lui demandait des excuses "ou bien avale du cyanure".

Face au tollé, August réagissait: "Je choisis qui j'ai dans mon corps. Aucune haine." Dans son dernier tweet, elle criait sa détresse: "Allez tous vous faire f..."

Amy a mis fin à ses jours mercredi et son décès en a laissé les actrices porno sans voix. La star du X australienne Madison Missina a constaté: "L'intimidation au sein de l'industrie a pris une nouvelle vie."

Par: Deborah Laurent 7/12/17 - 05h06