"J'apprends à faire taire la voix qui me dit que je ne suis pas assez bien"

C'est grâce à sa fille qu'Adrian a compris qu'il était temps qu'elle s'accepte telle qu'elle est.

Lorsque l'on manque de confiance en soi, et lorsqu'on a du mal avec l'idée de s'afficher en maillot, les sorties à la plage peuvent sembler particulièrement pénibles; aussi est-ce la raison pour laquelle Adrian H. Wood n'allait jamais se baigner sans son t-shirt, derrière lequel elle cachait les parties de son corps qu'elle n'appréciait pas. Du moins était-ce vrai jusqu'à ce que sa fille le lui fasse remarquer.

"Tu vas nager? Où est ton t-shirt? Voilà les questions de ma fille", a ainsi commencé à écrire Adrian, sur le compte Facebook de son blog "Tales of an Educated Debutante". "Elle a huit ans dimanche et elle ne connaît qu'une mère qui nage dans un t-shirt. Quand est-ce que je suis devenue cette personne?"

"Tu avais l'habitude d'être si confiante, me dis-je. J'avais l'habitude de m'aimer. En quoi est-ce important? Est-ce même important? Qui s'en soucie? Elle, elle s'en soucie. Cette petite fille qui scrute sa mère à chaque pas, chaque carrefour, et même chaque t-shirt", a-t-elle ajouté. "Alors, aujourd'hui, je l'ai retiré, et j'étais plus mal à l'aise que je ne l'avoue, presque honteuse. Le ventre pâle, les seins pleins, le torse épais, je n'ai pas été si exposée sur une plage depuis que je suis devenue mère. Et pourquoi? À cause de cette voix. Celle qui me dit de me recouvrir, qui me murmure à l'oreille que je ne suis plus si jeune, qui se souvient de chaque faille [...]. Mais tu es faussée, me dis-je. Les cicatrices, les blessures, la cicatrice de ma césarienne, aucunes ne sont jolies mais elles racontent une belle histoire [...] alors j'apprends à faire taire la voix qui me dit que je ne suis pas assez bien".

"Je suis assez bien. Je suis plus que suffisante. Je suis forte. Je suis imparfaite et j'aime avec mon coeur. Où est mon t-shirt? Eh bien, ma chérie, je n'en ai plus besoin", a ainsi conclu Adrian. Un message fort d'acceptation de soi qui a rencontré un énorme succès auprès des internautes, qui l'ont aimé pas moins de 4.500 fois.

Par: rédaction 13/07/17 - 14h57