Pourquoi Pâques, ça craint pour les lapins

© thinkstock.

Le lapin est l'un des symboles de Pâques depuis des décennies. C'est lui (et les cloches) qui apporte les oeufs en chocolat. La tradition est née en Allemagne et est arrivée aux États-Unis. Puis, tout le monde a suivi. Le lapin symbolise le printemps, le renouveau et la fertilité. Après les chats et les chiens, les lapins sont les animaux de compagnie les plus populaires aux États-Unis. Et ils font aussi partie des animaux qui sont les plus souvents abandonnés. La plupart des gens connaissent la durée de vie des chats et des chiens, ils en savent moins sur les lapins et ils ne connaissent rien de leurs comportements ni de la façon d'en prendre soin.

Selon Anne Martin, directrice de House Rabbit Society, la plus grande organisation de sauvetage de lapins aux Etats-Unis, qui s'adresse au National Geographic, certains pensent qu'un lapin est comme un hamster ou un poisson rouge, "parfait pour un premier animal de compagnie". Les gens imaginent que ce sont des animaux qui ne vivent pas très longtemps (alors qu'ils "tiennent" jusqu'à 10-12 ans), qui nécessitent un faible entretien et une simple cage comme lieu de vie. Résultat: à Pâques, les ventes de petits lapins mignons s'envolent et les abandons explosent quelques mois plus tard. À l'été le plus souvent: les petits lapins ont atteint leur taille adulte et n'intéressent plus leurs propriétaires.

"Une période terrible"
"Pâques est une période terrible pour les lapins", explique Caroline Charland, du groupe de sauvetage californien The Bunny Bunch, au New York Daily News. Certains vendeurs peu scrupuleux élèvent des lapins pour qu'ils soient vendus à temps pour Pâques. "Les lapins sont retirés de leur mère trop tôt et ne survivent pas."

Les lapins ont besoin de faire de l'exercice: il faut donc régulièrement sortir l'animal de sa cage. Ils ont donc besoin d'apprendre à utiliser une litière, ça peut prendre un peu de temps. Ils n'aiment pas trop être dans les bras de leurs propriétaires: ils sont mieux les pattes ancrées dans le sol. Pour Margo DeMello, présidente de la House Rabbit Society, dans le National Geographic: "Il faut une personne patiente pour devenir amis avec ces animaux silencieux et subtils." Adulte, un lapin peut se montrer agressif et destructeur. La stérilisation peut aider à réguler son comportement mais la personne qui s'en occupe peut imaginer que c'est la preuve d'un animal "problématique" et choisir de s'en débarrasser.

Pour le groupe new-yorkais All About Rabbits Rescue, "les lapins sont des animaux intelligents, sociables. Ils méritent la même considération, les mêmes niveaux de soins et les possibilités de longévité qu'ont les chats et les chiens." Si vous craquez pour un lapin, optez donc plutôt pour un animal en chocolat: une fois avalé, on n'en parle plus.

Par: Deborah Laurent 15/04/17 - 10h00