Le mystère des fleurs déposées sur la tombe de son frère

Le petit Karl s'est noyé en 1947.

Ann Kear avait sept ans quand son grand frère Karl est décédé. En 1947, le garçon âgé de douze ans s'est noyé lors d'un voyage avec les scouts près de Swansea (Pays de Galles). Dans le documentaire "The stranger at my brother's grave", diffusé sur la BBC, cette habitante de Prestbury, un petit village près de Cheltenham, explique qu'un mystérieux visiteur dépose des fleurs et des poèmes sur la tombe de son frère depuis des dizaines d'années. Elle ignore tout de lui et ne l'a jamais rencontré. "J'aimerais vraiment lui parler et apprendre des choses sur mon frère. Il a dû lui laisser une forte impression pour qu'il vienne encore sur sa tombe après toutes ces années", confie Ann, qui a désormais 77 ans.

Depuis plusieurs années, la vieille dame a tout essayé pour découvrir l'identité de cette personne. Elle est apparue dans des médias locaux et nationaux, elle lui a laissé une lettre sur la tombe de Karl, mais n'a jamais reçu de réponse. C'est avec l'aide de la journaliste Camila Ruz de la BBC qu'elle a finalement reconstitué les pièces du puzzle. Ronald Seymour-Westborough, 84 ans, était un proche ami de Karl et se trouvait avec lui au moment de sa noyade. Les deux garçons avaient partagé la même tente la veille de sa mort. "Je me souviens quand on l'a retrouvé, le visage contre le sol. On l'a ramené sur la plage et un policier nous a dit plus tard qu'on avait bien fait. Je suis devenu un policier moi-même après ça", raconte Ron dans le documentaire. Soulagée de l'avoir enfin trouvé, Ann ne sait toujours pas qui écrit des poèmes à Karl, puisque Ron assure qu'il ne s'agit pas de lui.

Par Catherine Delvaux. 13/11/17 - 12h46