Les meilleurs chefs du pays tous réunis sous le même toit

© DR.

Le festival Culinaria se tiendra du 18 au 22 octobre à Bruxelles. L'occasion exceptionnelle de retrouver au même endroit le gratin de la haute gastronomie belge dans une ambiance détendue.

Le festival Culinaria, ce n'est pas un salon guindé de professionnels pour les professionnels, un rendez-vous d'initiés. C'est avant tout un moment, une soirée privilégiée mais informelle à partager avec les plus grands chefs du pays: des "étoilés", des confirmés, des espoirs et des révélations à rencontrer dans la bonne humeur et la décontraction. On participe à ce festival comme "on s'offre un bon restaurant", pour "bien manger, bien boire et s'amuser", résume Cedric Allard (photo ci-contre), l'organisateur enthousiaste de cet événement culinaire majeur, sans équivalent en Europe, qui déménage cette année à la Digue du Canal à Anderlecht.

Cedric Allard © DR.
© DR.

34 chefs, 34 univers

Cette neuvième édition du festival rassemble 34 chefs. L'occasion pour ces chantres de la gastronomie de rencontrer non seulement le public mais aussi les confrères et consoeurs, un collègue méconnu ou précédé de sa glorieuse réputation, voire de retrouver ceux qui, au fil des ans sont devenus des amis, des sources d'inspiration. Car la cuisine "belge" n'est pas une école, tant son histoire diffère du nord au sud du pays, mais plutôt un "état d'esprit, une ouverture, une générosité et une modestie avant tout", confie Cedric Allard. Ici, pas de rivalité, pas de concurrence: Flamands, Wallons, Bruxellois, Belges d'adoption, les artistes convergent des quatre coins du Royaume pour échanger leurs points de vue, attiser leur curiosité, apprendre de l'autre dans le respect d'une passion commune... et prendre du bon temps, surtout. Culinaria a en effet réussi le défi de réunir sous le même toit les meilleurs ambassadeurs de la discipline dans un élan de camaraderie. Convaincus par le projet et enjoués, ces chefs reviennent d'ailleurs avec plaisir chaque année. Plus qu'un "salon", il s'agit pour eux d'une fête, tout simplement.

Le chef Julien Burlat (Domestic Anvers) © DR.
Giovanni Bruno (Senzanome) et Yves Mattagne (Sea Grill) © DR.
Pierre Marcolini © DR.
Tripping Chefs © PDSIGN Photography.

De jeunes chefs bien "tripés"

Idée géniale tout droit sortie du cerveau bouillonnant de Johan Cuypers  (Food4Inspiration), le volet "Tripping Chefs" mettra pour la première fois à l'honneur les créations de jeunes "iconoclastes" novateurs, pleins de fougue et d'audace, à la recherche de terroirs méconnus. Déterminés à repousser les frontières de l'art culinaire sous l'impulsion de leur mentor, ces chefs aventureux multiplient les expériences gustatives inédites et s'envolent regulièrement explorer ensemble de nouveaux territoires: des ateliers "sauvages" riches en enseignement. "Ils ont entre 20 et 30 ans et une réelle fraîcheur à apporter à leurs aînés et à un monde de la gastronomie en plein bouleversement. Ils changent les codes", observe, admiratif, Cedric Allard qui leur réserve cette année un créneau horaire par soirée. 

Young Chefs
À leurs côtés, une sélection de jeunes révélations belges sera présentée au public. Un volet en collaboration avec San Pellegrino, organisateur du prestigieux concours international qui porte son nom. Ces "Young Chefs" prometteurs viendront chaque jour ajouter une création supplémentaire au menu des festivaliers.

© Tripping Chefs.
© DR.
© DR.

Culinaria sans frontières

Si le succès de la "recette" Culinaria fait des envieux en Belgique, le festival suscite également un grand intérêt en dehors de nos frontières. À tel point que Cedric Allard envisage sérieusement d'organiser un événement similaire à l'étranger... mais ce n'est pas chose aisée, admet-il. En effet, le concept et la réussite de Culinaria reposent sur une certaine "belgitude" qui "représente le ciment de cette cohésion extraordinaire entre les différents acteurs du projet", précise-t-il. Ailleurs, il faudrait forcément "adapter le modèle" afin de le conformer à la culture et à la mentalité du pays d'accueil, à ses principes, à ses exigences, à ses attentes et à sa sensibilité. Des pistes plus concrètes émergent peu à peu, notamment à Lyon et Bordeaux, avoue Cedric Allard qui ne cède toutefois pas à la moindre précipitation. Pendant ce temps, d'autres événements "satellitaires" existent déjà, à l'image des "Chef's playtime" organisés l'été dernier à la Terrasse de l'Hippodrome.

Festival Culinaria

Quand? Du 18 au 22 octobre

Où? Digue du Canal, Anderlecht

Le programme complet à découvrir ici

© DR.
© DR.
© DR.
© DR.

Par Anthony Fino 8/10/17 - 10h00