L'ex Miss Turquie risque la prison à cause d'un tweet

Can I have 3 cheeseburgers xxxl cheesy fries and a large diet coke please

1,966 Likes, 32 Comments - Itır Esen (@itiresenn) on Instagram: "Can I have 3 cheeseburgers xxxl cheesy fries and a large diet coke please"

Un procureur d'Istanbul réclame entre six mois et un an de prison.

Nous vous en parlions au mois de septembre dernier,  Itir Esen, Miss Turquie 2017, avait été déchue de son titre à cause d'un message qu'elle avait posté sur Twitter deux mois plus tôt.

Dans ce dernier, la jeune femme de 18 ans avait écrit au lendemain de la célébration du premier anniversaire du putsch manqué qui avait fait près de 250 victimes en Turquie: "Ce matin, j'ai eu mes règles pour célébrer le jour des martyrs du 15 juillet. Je commémore ce jour en versant par procuration le sang répandu par nos martyrs"  .

Dans son acte d'accusation, qui a été finalisé jeudi, un procureur d'Istanbul a donc estimé qu'elle avait "ouvertement dénigré une partie de la société en raison (...) de ses croyances". Il réclamait ainsi entre six mois et un an de prison contre la jeune femme.

Itir Esen, quant à elle, rejette ces accusations et indique que son tweet était ironique.

Pour information: les victimes de la tentative de coup d'Etat font l'objet d'un culte national en Turquie. Leurs portraits sont omniprésents dans l'espace public.

Par: rédaction 7/12/17 - 14h42