Le truc qui cloche avec ce pull qui parle de la pauvreté

© photo news.

Ce pull parle de pauvreté mais se vend 380 dollars pièce. Il n'y aurait pas quelque chose qui cloche?

Le soir des Golden Globes, Connie Britton était habillée en noir comme toutes les autres actrices d'Hollywood (à quelques toutes petites exceptions près). Son pull à longues manches de la marque Lingua Franca disait: "La pauvreté est sexiste". Elle le portait sur une longue jupe Max Mara.

Le slogan "Poverty is sexist" est en fait le nom d'une campagne pour l'égalité des sexes de l'ONE que Connie Britton soutient depuis longtemps. Le pull a été fait par Lingua Franca à la demande de l'organisation. La campagne de l'ONE vise à "éliminer les barrières qui freinent les femmes et les filles dans leurs efforts pour mettre fin à l'extrême pauvreté".

Sur Twitter, les gens s'indignent: malgré son slogan qui parle de la pauvreté, le pull est vendu 380 dollars. Connie Britton a réagi à la polémique: "Pour ceux qui se sentent concernés par le prix de mon chandail des Golden Globes, je ne pense pas qu'une robe de bal à 5000 dollars aurait permis de lancer la conversation de la même manière."

Elle rappelle qu'à chaque vente, 100 dollars sont versés à Camfed, une organisation qui éduque les jeunes filles en Afrique et leur apprend à faire montre de leadership.

© photo news.
© photo news.
© photo news.

Par: Deborah Laurent 11/01/18 - 06h00