Appliquez, attendez et admirez le résultat

© thinkstock.

À chaque saison ses masques de beauté. Voici une sélection pour entrer (enfin) dans la belle saison la peau radieuse et les cheveux en pleine forme.

Khiel's sort un masque raffermissant à utiliser la nuit. Il est à base d'extrait de feuilles de gingembre et d'hibiscus. On l'applique sur une peau nettoyée avant d'aller se coucher: l'effet tenseur est immédiat. La texture de la crème est veloutée, le masque promet une peau rajeunie et des ridules moins marquées. On peut l'appliquer jusqu'à cinq fois par semaine. Ginger Leaf & Hibiscus Firming Mask, 55 euros les 100 ml ou 25 euros les 28 ml (ce format-là est seulement en vente sur kiehls.be)

© Kiehl's.

Anti-pollution et anti-âge

Chez Yves Rocher, on "désasphyxie" la peau avec un masque anti-pollution et anti-âge composé à 91% d'ingrédients d'origine naturelle. On laisse poser entre 5 et 10 minutes, deux fois par semaine, et on laisse l'Aphloïa agir. Cette plante en provenance de Madagascar a des capacités de réparation exceptionnelles. La texture est fraîche et légère. Masque Flash Désasphyxiant, Yves Rocher, 28,90 euros

© Yves Rocher.

Une minute top chrono

Nivea promet une efficacité maximale avec des masques qu'on ne laisse poser qu'une minute. Les masques Urban Detox s'attaquent au stress environnant: manque de sommeil, pollution, passage du chaud au froid en permanence, stress qui se répercute sur la peau... Un masque resserre les portes et élimine les impuretés, un autre hydrate en profondeur. 1 minute Urban Mask de Nivea, 6,99 euros

© Nivea.

Après-soleil

Le soleil est là. Enfin! Que vous en abusiez ou non, les masques en tissu Garnier vont aider la peau à récupérer et à se régénérer. C'est doux, reposant. On dépose le masque sur la peau et on laisse poser 15 minutes. Le masque reste en place sur la peau, on peut donc vaquer à nos occupations habituelles tout en laissant l'acide hyaluronique et l'hamamélis agir. Pour un effet fraîcheur encore plus chouette, conservez le masque au frigo. Masque tissu après-soleil de Garnier, 3,99 euros

© Garnier.

La technologie de fou

Le sérum iconique de Lancôme se décline désormais en masque fondant hydrogel. Génifique a déjà reçu 150 prix pour sa technique et ses résultats ne sont plus à démontrer. Le masque est chargé en Bifidus, un nutriment qui renforce la protection de la peau, qui améliore sa qualité et l'hydrate en profondeur. On l'applique quand on veut: avant le maquillage pour une peau nourrie et lissée, pendant la nuit pour un visage lumineux au réveil, avant de sortir de dîner pour un coup d'éclat. Génifique Masque fondant de Lancôme, 17 euros pour un, 59 euros pour quatre pièces

© Lancôme.

Des cheveux bien nourris

Les cheveux aussi ont besoin d'être nourris en profondeur histoire d'affronter l'été en pleine forme et de moins souffrir de la brûlure du soleil. Chez Fructis, la Hair Food est tout-en-un: les huiles de coco, soja et tournesol sont présentes au coeur de chaque formule. Celle-ci est composée à 98% d'ingrédients naturel et est biodégradable, sans silicone ni paraben. La Hair Food Banane s'adresse aux cheveux secs, la Hair Food Papaye soigne les cheveux abîmés, la Hair Food Goji prend soin des cheveux colorés et la Hair Food Macadamia remet les cheveux secs et indisciplinés à leur place. On l'applique le produit en soin après-shampooing, en masque ou sur les pointes, en soin sans rincage. Hair Food de Fructis, 6,99 euros

© Fructis.

Pour cheveux bouclés

Les cheveux bouclés ne sont pas faciles à entretenir. Plus secs que la moyenne, ils ont besoin de soins réparateurs et d'hydratation continue. La gamme Haircare Curl Contour de L'Oréal Professionnel agit directement là où la boucle en a besoin. Le masque, notamment, répare et regalbe le cheveu bouclé et ondulé. On l'utilise en collaboration étroite avec les autres produits: le shampooing qui définit les boucles, la crème qui hydrate et protège des frisottis et le spray pour des boucles légères et rebondies. Masque réparateur Curl Contour de L'Oréal Professionnel, 26,20 euros

© L'Oréal Professionnel.

Par: Deborah Laurent 17/04/18 - 05h00