Jane Birkin: "Je n'ai plus que dix ans devant moi"

© ap.

Soignée pour une leucémie, la chanteuse a passé 18 mois à l'hôpital.

"On entre à l'hôpital pour une péricardite, puis pour l'eau autour des poumons, on en retire un litre et demi, mais après, ce sont les globules qui commencent à te faire des farces..." En 2012, Jane Birkin évoquait à demi-mot sa maladie dans les pages de Gala. Mais un an plus tard, c'est le suicide de sa fille, Kate Barry, qui l'a poussée à arrêter de chanter. Aujourd'hui, la chanteuse de 70 ans a repris ses concerts à Hong Kong avec un orchestre symphonique.

"Être sur scène est une formidable échappatoire. Avant, j'étais complètement bloquée, aujourd'hui les choses sortent. Je me dis par exemple que j'ai eu la chance d'avoir Kate pendant quarante-six ans...", explique Jane à Paris Match. Guérie de sa maladie, elle confie: "Ce fut aussi une forme de réveil. J'ai compris, que je le veuille ou non, que je n'avais plus que dix ans devant moi. Bon, si je fais comme maman, peut-être un peu plus. Mais il n'y a pas un moment à perdre. Et dans mon cas, le médicament consolateur a été d'aller voir trois films par jour, de passer mes soirées au théâtre, de voir les histoires des autres pour ne pas être dans la mienne. Je crois fermement que les belles choses peuvent aider à vivre."

Catherine Delvaux 14/03/17 - 13h41