Leonardo DiCaprio contraint de rendre un Oscar

© epa.

Tout n'est pas rose dans le monde de l'acteur et défenseur de l'environnement.

Leonardo DiCaprio, 42 ans, s'est vu dans l'obligation de se séparer d'un de ses précieux objets, un Oscar - mais, rassurez-vous, pas celui qu'il a gagné pour "The Revenant" (2015).

L'acteur avait en sa possession l'Oscar du meilleur acteur que Marlon Brando avait remporté pour son film "Sur les quais", sorti en 1954, et que la société de production Red Granite Pictures lui avait offert. Or, cette société de production, qui a notamment cofinancé "Le Loup de Wall Street" dans lequel DiCaprio incarne le rôle principal, se retrouve au centre du scandale de corruption massive qui touche la Malaisie.

Le chef du gouvernement malaisien est suspecté d'avoir utilisé un fonds public destiné à aider le peuple malaisien comme trésorerie personnelle; or, son beau-fils, Riza Aziz, ne serait autre que le cofondateur du Red Granite Pictures.

Les enquêteurs soupçonnent que près de 155 millions de dollars auraient été détournés de ce fonds public vers Red Granite Pictures en 2012, qui aurait utilisé cet argent pour produire ses films.

Selon Cosmopolitan, le Département de la Justice traquerait donc les dizaines de millions de dollars détournés du fonds public, et ce notamment au travers de cadeaux extravagants offerts par la Red Granite Pictures - tels que des diamants, des oeuvres d'art au prix inestimable et, pourquoi pas, un Oscar.

Alizé B. 16/06/17 - 09h40