Des titres inédits de Queen et Bowie pourraient voir le jour

© photo news.

"J'étais dans le studio avec eux", se souvient Peter Hince.

Chef des roadies de Queen durant les années 80, Peter Hince a révélé au Guardian que le groupe de Freddie Mercury avait enregistré avec David Bowie plusieurs morceaux jamais rendus publics. "Ils ont joué des titres originaux ainsi que des reprises. Ils étaient en train d'improviser dans le studio mais tout a été enregistré. All the Young Dudes, All the Way from Memphis et d'autres classiques du rock par exemple."

Cette révélation sera publiée dans un livre à paraître prochainement et écrit par Neil Cossar, un historien de la musique. L'auteur n'était pas au courant de l'existence de ces enregistrements avant aujourd'hui. En 1981, David Bowie s'est rendu dans les Mountain Studios à Montreux en Suisse afin de participer aux choeurs de "Cool Cat", un titre de Queen. Mais le chanteur n'a pas aimé le résultat final et sa voix a été retirée. C'est lors d'une jam session que le tube "Under Pressure" est né. 

"David et Freddie s'admiraient mutuellement, mais ils étaient très différents", se souvient Peter Hince. "David était quelqu'un de très calme. Il ne criait jamais si quelque chose n'allait pas. En privé, Freddie était aussi discret mais si quelque chose ne lui plaisait pas, il vous le faisait savoir." Il affirme qu'il était présent en studio quand les chansons ont été enregistrées. Des morceaux "bruts mais bons" selon Hince. "Je peux dire catégoriquement qu'il existe des morceaux complets mais qui n'ont pas été mixés. Mais est-ce qu'ils appartiennent aux héritiers de Bowie ou de Queen? C'est probablement pour cette raison qu'ils n'ont pas vu le jour."

Des déclarations qui rejoignent les propos récents de Brian May sur cette même période. Dans une interview à Radio X, le guitariste de Queen a évoqué des petites disputes entre David Bowie et Freddie Mercury ainsi que des enregistrements qui ont été abandonnés. "Ils se disputaient de manière subtile. Par exemple à propos de qui arrivait le dernier au studio. Donc c'était merveilleux et terrible. Mais dans ma tête, je me souviens maintenant davantage du merveilleux que du terrible."

Par Catherine Delvaux. 13/07/17 - 11h04