Thierry Moreau explique enfin pourquoi il a quitté TPMP

© photo news.

Un départ qui avait surpris tout le monde.

Chroniqueurs et téléspectateurs avaient été particulièrement surpris par l'annonce de Thierry Moreau qui, en mai dernier, avait décidé de quitter définitivement le plateau de l'émission télévisée Touche pas à mon poste!. Seule Enora Malagré était au courant de ce départ, et les internautes étaient nombreux à se demander ce qui avait bien pu le provoquer. Des questions auxquelles l'ancien chroniqueur de Cyril Hanouna a enfin accepté de répondre.

Selon Thierry Moreau, qui s'est confié à Twenty Magazine, ce départ n'était en rien irréfléchi. Cela faisait déjà un mois qu'il avait pris sa décision, mais il tenait à attendre le bon moment: "Je pense qu'il fallait partir quand l'émission était au top [...] Lorsque j'ai su que j'al­lais être dans le fauteuil, je me suis dit que c'était le moment. Je voulais rester maître de cette fin, pour éviter que cela ne devienne l'objet d'une émis­sion. Je ne voulais pas mettre en scène mon départ. J'ai essayé d'être le plus sobre possible. J'ai quitté le plateau, j'ai pris ma voiture et je suis rentré", a-t-il expliqué.

Mais cette décision, Thierry Moreau ne la regrette aucunement, même s'il reconnaît qu'il lui a fallu deux bonnes semaines avant d'arriver à "décrocher". "Touche pas à mon poste!, c'est une drogue", a-t-il expliqué, tout en reconnaissant, dans un premier temps, s'être souvent dit: "il faut que j'y retourne". "Je regar­dais l'émis­sion, je voulais savoir ce qu'il s'y disait", a-t-il ajouté.

Aujourd'hui, Thierry Moreau a toutefois réussi à définitivement se détacher de l'émission, pour doucement goûter à nouveau au bonheur simple de la vie: "J'ai appré­cié les fins d'après-midi, c'est tout bête mais j'avais un peu oublié ce que c'était. Je rentre direc­te­ment chez moi quand j'ai fini ma jour­née à Télé 7 Jours. J'ai pu rattra­per quelques dîners que j'avais en retard. J'ai pu voir davan­tage ma famille", a-t-il ajouté, certain, dorénavant, qu'il ne remettra plus jamais les pieds sur le plateau d'Hanouna.

Par: rédaction 13/07/17 - 16h58