"Il a gardé sa main sur mes fesses nues, c'était intentionnel"

© afp.

Taylor Swift a témoigné au procès qui l'oppose au DJ David Mueller, viré de la station de radio où il travaillait après avoir été accusé d'avoir attrapé les fesses de la chanteuse lors d'une séance photo. Il a admis cette semaine qu'il l'avait "touchée" mais réfute lui avoir caressé le derrière. Taylor a donné sa version des faits aujourd'hui au tribunal de Denver et elle persiste: "Il m'a bien attrapé les fesses, pendant longtemps", a-t-elle déclaré. "C'était assez long pour que je sois certaine que c'était intentionnel."

"Il a gardé la main sur mes fesses nues alors que je m'éloignais de lui, mal à l'aise. Les deux premières millisecondes, j'ai cru que c'était une erreur. Je me suis déplacée sur le côté très vite." Taylor Swift a été choquée par l'incident. "Après, une lumière s'est éteinte dans ma personnalité. J'ai juste dit d'un ton monocorde: Merci d'être venu", se souvient-elle.

L'avocat de Mueller a alors demandé à la chanteuse pourquoi le tissu de sa jupe ne semblait pas avoir été dérangé sur la photo dévoilée par TMZ, qui montrait Taylor Swift prendre la pose avec David Mueller. "Parce que mon cul est à l'arrière de mon corps", a-t-elle taclé. "Ça m'est arrivé. Il a empoigné mes fesses. Ça m'est arrivé. Je sais que c'était lui", a-t-elle insisté. "Je n'ai pas besoin d'une photo. J'aurais pu le désigner s'il avait été aligné avec mille autres mecs."

Elle rappelle qu'elle n'a jamais changé sa version de l'histoire, même si l'incident a eu lieu il y a quatre ans. "Vous pouvez me poser un million de questions à ce sujet, je ne vous dirai jamais quelque chose de différent."

"Il a perdu son job, ce n'est pas de ma faute"
David Mueller a perdu son job après les déclarations de Taylor Swift à l'époque. Quand elle a appris la nouvelle, elle n'a pas eu de réaction particulière. "C'est ce qui résulte de ses propres décisions, pas des miennes. Je ne vous laisserai pas dire, vous ou votre client, que je dois avoir l'impression que c'est de ma faute. Je ne connais pas Monsieur Mueller, je ne sais rien de lui. Ce qu'il a fait était méprisable et choquant mais je ne le connais pas."

Taylor Swift a encore expliqué qu'elle croit que Mueller avait bu quand il lui a touché les fesses. Quand l'avocat de Mueller a accusé le garde du corps de la chanteuse de ne pas avoir réagi, elle a expliqué: "Aucun d'entre nous ne s'attendait à ce que cela se produise. Cela n'était jamais arrivé auparavant. Je ne vais pas accuser mon garde du corps alors que ce que Mueller a fait était très intentionnel."

Mueller a tenté de se défendre cette semaine en affirmant que c'était la bousculade au moment de prendre la photo, qu'il avait fallu faire vite, ce qui explique peut-être que sa main ait touché les fesses de la star. "Non, ce n'était pas la bousculade. Nous étions parfaitement en place pour prendre la photo."

La maman de Taylor Swift a également raconté qu'elle avait "tout de suite su" que quelque chose s'était passé. "Je connais son regard mieux que n'importe qui. Elle avait ce sourire figé mais il y a quelque chose dans ces yeux. En regardant cette photo, j'en étais malade."

© reuters.
© reuters.
© ap.
© reuters.

Par: Deborah Laurent 10/08/17 - 19h23