Le calvaire de Janet Jackson, "prisonnière" de son ex

© reuters.

C'est Randy Jackson, le frère de la chanteuse, qui a révélé le quotidien cauchemardesque de Janet Jackson.

En avril dernier, Janet Jackson, 51 ans, mettait un terme à son mariage avec Wissam Al Mana, trois mois à peine après avoir accouché de son petit Eissa.

À l'époque, la chanteuse n'avait pas souhaité parler des raisons qui l'ont poussée à demander le divorce, se contentant de dire que l'affaire était au tribunal, et que le reste était "entre les mains de Dieu". Mais après que Janet a fondu en larmes en plein concert alors qu'elle interprétait "What About" - un titre qui parle de violence conjugale -, son frère a décidé de rompre le silence.

Selon Randy Jackson, 55 ans, sa soeur a fondu en larmes précisément parce que le harcèlement dont elle a été victime est "toujours en train de continuer", dans sa bataille pour la garde de Eissa. Selon Randy, Janet Jackson aurait vécu un véritable calvaire aux côtés de Wissam, qui l'insultait tous les jours lorsqu'elle était enceinte.

"C'est arrivé tard dans leur rela­tion, les abus verbaux et le senti­ment d'être prison­nière dans sa propre maison. Aucune femme enceinte n'a besoin d'être trai­tée de salope tous les jours. Il y avait des choses comme ça. C'est ce qu'elle a enduré", a-t-il confié à People. Randy aurait ainsi poussé sa soeur à quitter son mari.

De son côté, Wissam a fait savoir, par le biais de son avocat, qu'il ne répondrait pas à de pareilles accusations. "Monsieur Al Mana ne va pas donner de l'impor­tance à ces allé­ga­tions parti­cu­liè­re­ment et profon­dé­ment bles­santes avec une réponse. La fin de son mariage avec Janet Jack­son est un grand chagrin pour monsieur Al Mana, et c'est le bien être de son fils, Eissa, qui reste pour lui prio­ri­taire", a ainsi fait savoir l'avocat de l'homme d'affaires.

Par: rédaction 13/09/17 - 08h32