Pourquoi cette couverture de magazine énerve et déçoit

© Grazia.

Lupita Nyong'o a publié la photo originale sur son compte Instagram.

Honorée d'apparaître en couverture du magazine anglais Grazia, Lupia Nyong'o a découvert avec tristesse que sa photo avait été retouchée sans son accord. Sur son compte Instagram, l'actrice mexico-kényane de 34 ans a dévoilé à ses fans la version originale où l'on peut voir ses cheveux naturels. Mais le magazine a préféré les effacer complètement pour montrer la star le crâne rasé.

"Même si j'ai grandi en pensant que les cheveux lisses et la peau claire étaient des critères de beauté, aujourd'hui, je sais que ma peau noire et mes cheveux crépus sont tout aussi beaux. Je suis déçue que Grazia m'ait invitée pour retoucher ma photo et l'adapter à leur idée de ce qui est beau. Il y a encore un long chemin à parcourir pour combattre les préjugés inconscients contre le teint des femmes noires et leurs cheveux."

L'actrice a utilisé le même hashtag que Solange (DTMH: Don't touch my hair). Fin octobre, la soeur de Beyoncé s'était énervée contre le journal Evening Standard qui avait également retouché sa coiffure.

© getty.
As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too. Being featured on the cover of a magazine fulfills me as it is an opportunity to show other dark, kinky-haired people, and particularly our children, that they are beautiful just the way they are. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like. Had I been consulted, I would have explained that I cannot support or condone the omission of what is my native heritage with the intention that they appreciate that there is still a very long way to go to combat the unconscious prejudice against black women's complexion, hair style and texture. #dtmh
dtmh @eveningstandardmagazine

Par Catherine Delvaux. 10/11/17 - 12h04