Seal explique d'où viennent ses cicatrices

Le chanteur doit ses cicatrices, qu'il considère aujourd'hui comme sa "signature", à un lupus cutané.

On le sait, Thierry Ardisson ne se refuse aucune question, et il l'a encore prouvé ce samedi en demandant au chanteur Seal l'origine des cicatrices sur son visage. Une ques­tion person­nelle que "tout le monde se pose" selon l'animateur, et à laquelle Seal a accepté de répondre.

"Vous savez il y a un vieux proverbe qui dit que les cica­trices sont comme des tatouages mais avec des histoires plus inté­res­santes. Donc, les miennes proviennent d'une mala­die, qui s'ap­pelle le lupus. C'est un lupus discoïde que j'ai contracté quand j'avais 23 ans". Ce lupus cutané transforme notam­ment la peau, dont celle du visage, en tissu cicatriciel.

Si le chanteur a eu du mal à s'adapter à la transformation physique provoquée par la maladie, il a fini par l'accepter. Quelques années après l'apparition des premiers symptômes, et après la sortie de son premier tube, il a été reconnu par une femme dans la rue grâce à ses cicatrices. "Quelque chose qui au début était difficile pour moi au départ, est devenu ma signature", a-t-il conclu.

Par: rédaction 13/11/17 - 16h23