Le jour où un CEO a attrapé ses seins pour "vérifier s'ils étaient vrais"

© photo news.

Kate Upton accuse le co-fondateur de Guess Paul Marciano de harcèlement sexuel.

Quelques jours après avoir dénoncé le comportement de Paul Marciano sur Twitter et Instagram, Kate Upton, 25 ans, a raconté au magazine Time tous les détails de sa collaboration avec Guess. Co-fondateur et ancien CEO de la marque, Paul Marciano, 65 ans, a conservé le titre de directeur artistique. En juillet 2011, Kate Upton a été choisie pour devenir l'égérie d'une nouvelle campagne de lingerie. "Après le premier jour de la séance photo, Paul Marciano a dit qu'il souhaitait me rencontrer. Dès que je suis entrée dans la pièce avec le photographe Yu Tsai, Paul s'est approché, il a attrapé mes seins de force et m'a pelotée - il a joué avec mes seins, en fait. Quand je l'ai repoussé, il m'a dit: Je voulais juste vérifier s'ils étaient vrais."

Malgré la présence du photographe dans la pièce, Paul Marciano, qui était alors le CEO de Guess, n'a pas arrêté de toucher le jeune mannequin américain. "J'étais extrêmement secouée, surprise et effrayée", se souvient Kate. À un moment donné, Paul a attrapé Kate par la nuque et l'a embrassée de force sur le visage. "Je n'ai pas osé ouvrir la bouche parce que j'avais peur qu'il y enfonce la langue. J'avais deux options: tout faire pour m'échapper, ou frapper le patron de Guess. J'ai essayé de m'échapper."

Paul Marciano aurait insisté à plusieurs reprises pour monter dans la chambre d'hôtel de Kate Upton et se retrouver seul avec elle. Heureusement, elle a pu compter sur le soutien de Yu Tsai, le photographe taïwanais, qui a confirmé toutes les accusations du mannequin. Seule dans sa chambre, Kate Upton était terrifiée. "J'ai éteint mon téléphone et je me suis enfermée à clé. Je n'arrêtais pas de penser à ce qui pouvait arriver s'il réussissait à rentrer dans ma chambre." Le lendemain, elle a appris qu'elle avait été virée du shooting, parce qu'elle était "trop grosse". 

Malgré ses nombreux refus, Paul Marciano a continué à harceler Kate Upton par téléphone. "J'ai eu peur de ne plus avoir de travail si je coupais toute communication avec lui", explique la jeune femme. "Il se montrait toujours très possessif et dominant avec moi." Après avoir licencié Yu Tsai, la marque Guess a demandé à la photographe Ellen von Unwerth de le remplacer pour une nouvelle campagne. Paul a encore tenté d'inviter Kate au restaurant, mais Ellen l'en a empêché.

En mai 2011, Kate Upton a participé à sa dernière séance photo avec Guess et Paul Marciano s'est montré infernal et très impoli. "Il disait que j'étais dégoûtante et il a lancé des rumeurs à mon sujet en disant que j'étais ivre sur le plateau et je faisais tout le temps la fête, ce qui était faux. Un jour, on m'a demandé de partir et il a dit à propos de moi: Dégagez cette grosse truie de mon plateau." En 2012, alors qu'elle venait de poser en couverture du magazine Sports Illustrated, Guess a proposé à Kate la somme de 400.000 dollars pour une nouvelle publicité. Elle a refusé. "Paul a utilisé son pouvoir pour me rendre impuissante et mal dans ma peau. Mais je ne le laisserai plus m'intimider. Les hommes pensent qu'ils sont intouchables, mais les temps sont en train de changer."

Paul Marciano à gauche © getty.
© photo news.
Kate et son mari, Justin © photo news.
© afp.
Thank you @time and @edockterman for letting me tell my story #MeToo #TimesUp
He shouldn't be allowed to use his power in the industry to sexually and emotionally harass women #metoo

Par Catherine Delvaux. 8/02/18 - 15h53