La chose avec laquelle Tom Cruise ne peut pas rivaliser

© DR.

Sarah Wright Olsen donne la réplique à Tom Cruise dans le film "Barry Seal: American Traffic", au cinéma mercredi. Blonde, mince, jolie, elle est la parfaite incarnation de la healthy girl californienne. Elle vient pourtant du Kentucky. "Mon frère et moi on a grandi dans une ferme, et les femmes, là d'où je viens sont très fortes, elles cuisinent mais elles sont aussi dans les champs. Je pense que je pouvais amener quelque chose à Lucy. Elle est forte mais elle est aussi sexy et amusante et il y a une super énergie qui émane d'elle."

Alors que son mari lui laisse croire pendant longtemps qu'il est pilote pour une compagnie tout ce qu'il y a de plus classique, il mène en fait des activités aussi lucratives qu'illégales: il renseigne la Drug Enforcement Administration et arrose les Etats-Unis de poudre blanche venue tout droit des cartels colombiens. Une double casquette qui le fait vivre dangereusement. Lucy semble ne pas comprendre ce qui se trame avant que son mari, poursuivi par les autorités, la force à déménager dans l'urgence en pleine nuit.

Sarah estime que Lucy n'est pas naïve pour autant. "Je pense qu'elle comprend au fur et à mesure les activités de son mari et qu'à la fin, elle sait très bien de quoi il retourne. Elle n'est pas stupide. Elle ne veut pas d'argent, de belles voitures ou de diamants. Elle veut des choses pratiques pour faire tourner sa famille. Elle se moque tout ça, elle veut juste être avec lui."

"Quand Tom Cruise a prononcé mon nom, j'ai eu le souffle coupé"
Sarah Wright Olsen est assez jeune pour avoir grandi avec des posters de Tom Cruise sur les murs de sa chambre d'adolescente. Elle aura 34 ans à la fin du mois, Tom en a 21 de plus. "La première fois que je lui ai parlé, c'était au téléphone. Il a prononcé mon nom, j'ai eu le souffle coupé", sourit-elle, encore aux anges. "Je n'étais pas préparée à lui parler. J'ai eu une audition avec le producteur et le réalisateur à Los Angeles pendant quatre heures. Tom était là. La chimie entre nous a été immédiate. Il était concerné, ouvert, il essayait de transformer ça en expérience. Il me disait que je devais apporter des choses à Lucy et ne pas seulement la jouer. C'était excitant et électrique dans la pièce."

"J'ai eu mon moment Top Gun"
La carrière de Sarah n'est pas la plus mémorable ou la plus conséquente. "Tom ne cherche pas forcément un nom connu. C'est vraiment cool. Il veut une partenaire qui est prête à faire un voyage avec lui, peu importe qui c'est", analyse-t-elle. Et si on sent qu'elle n'est pas tout à fait insensible au charme de son idole ("Sur le tournage, je l'ai vu arriver avec ses lunettes et sa veste en cuir. J'ai eu mon moment Top Gun"), elle n'a pas eu la tête qui tourne au point d'oublier ses proches.

La chose avec laquelle Tom Cruise ne peut pas rivaliser
"Mes enfants (elle en a deux, un garçon et une fille, ndlr) sont toute ma vie", dit-elle. "Tout le processus de la grossesse et de l'accouchement m'ont vraiment fascinée." Elle a donc créé un site Internet sur lequel elle donne des conseils sur la maternité et l'éducation. "J'espère aider les femmes, leur donner des informations qui n'étaient pas disponibles pour moi quand j'en avais besoin." Sur son site, Sarah n'hésite pas à écrire que la maternité "est la chose la plus gratifiante" de sa vie. Même Tom Cruise, à côté, ne peut pas rivaliser.

© DR.
© photonews.
 
"La première fois que je lui ai parlé, c'était au téléphone. Il a prononcé mon nom, j'ai eu le souffle coupé"
Sarah Wright au sujet de Tom Cruise

Par: Deborah Laurent 11/09/17 - 23h19