Un spectateur se tue en courant dans les flammes du bûcher du Burning Man

© reuters.

Un quadragénaire est décédé après avoir couru dans le gigantesque bûcher qui donne son nom au rassemblement artistique annuel du "Burning Man", dans le désert de Black Rock, dans l'Etat américain du Nevada.

Aaron Joel Mitchell, un Américain âgé de 41 ans et vivant en Suisse avec sa femme, a franchi le double périmètre de sécurité protégeant la zone où "The Man" brûlait samedi soir, en présence de quelque 50.000 festivaliers. Les secours ont dû attendre la chute de la structure avant de pouvoir braver les flammes et sortir la victime des débris. L'homme a été emmené dans le centre spécialisé le plus proche, à Sacramento, en Californie. Son décès a été prononcé dimanche matin. De source médicale, M. Mitchell n'était pas sous l'influence de l'alcool, mais les résultats de l'analyse toxicologique sont encore attendus.

"Nous ne savons pas si c'était intentionnel ou si ça a été provoqué d'une manière ou d'une autre par une drogue. Nous n'en sommes pas sûrs", a déclaré Jerry Allen, le shérif du comté, qui n'a pas connu de pareil décès en quinze ans de service.

Les organisateurs ont annulé les feux prévus dimanche, à l'exception de celui du "Temple", autre événement emblématique qui clôt traditionnellement le festival en soirée. Un soutien psychologique a été mis en place pour le personnel et les participants.

La structure emblématique du Burning Man, photographiée plus tôt pendant le festival © reuters.
Le point d'orgue de l'événement © reuters.
Les pompiers contraints d'abandonner temporairement le sauvetage © reuters.

Par: rédaction 4/09/17 - 14h11