"C'est un grand acteur mais je déteste cet homme"

© photo news.

Clovis Cornillac ne votera pas pour lui aux César.

Invité sur les ondes d'Europe 1, dans l'émission de Daphné Bürki et Ariel Wizman, Clovis Cornillac n'a pas caché ce qu'il pensait vraiment d'un de ses confrères, Niels Arestrup, nommé dans la catégorie "Meilleur acteur dans un second rôle" pour le film "Au revoir là-haut" aux prochains César.

"Je déteste cet homme. C'est un grand acteur et un homme que je n'aime pas", a expliqué Clovis, 49 ans. En 1996, la mère de l'acteur, Myriam Boyer, a accusé Niels Arestrup d'avoir tenté de l'étrangler sur scène au théâtre. La comédienne l'a giflé et a ensuite été renvoyée. La justice lui a finalement donné raison. En 1983, Isabelle Adjani avait déjà été victime de la violence de Niels Arestrup. "On finit par penser: Pauvre type", confiait-elle en novembre.

Pudique, Clovis Cornillac n'a pas révélé pourquoi il en voulait tant à l'acteur, malgré les questions des animateurs. "Il y a des gens qui se comportent mal et les gens qui se comportent mal, en général, c'est des gens que je n'aime pas", a-t-il déclaré.

Niels a déjà obtenu trois César du meilleur acteur dans un second rôle pour "De battre mon coeur s'est arrêté", "Quai d'Orsay" et "Un prophète".

© photo news.

Par Catherine Delvaux. 13/02/18 - 08h32