Une action symbolique à Perwez pour défendre les terres agricoles menacées

A l'occasion de la journée internationale des luttes paysannes du 17 avril, une trentaine de syndicats paysans, ONG et associations environnementalistes ont organisé lundi à Perwez (Brabant wallon) une action symbolique pour défendre les terres agricoles menacées. Une centaine de personnes ont participé à une marche et à une plantation de pommes de terre sur des parcelles agricoles menacées par la construction d'une route de contournement, dans le cadre de l'extension de la zone d'activités économiques de Perwez.

"Il existe beaucoup d'autres cas mais à Perwez, les agriculteurs ont un sentiment d'urgence: ils ont proposé des alternatives, ils ont tenté des actions en justice, et rien n'a fonctionné. Cette mobilisation est leur dernière possibilité de ne pas être expropriés. Le message, c'est d'appeler à l'arrêt du bétonnage des terres agricoles. Le gouvernement wallon a pris des engagements et on voudrait les voir se concrétiser, plutôt qu'entendre chaque fois qu'il s'agit d'une exception, qu'il y a des conditions particulières au cas d'espèce, etc. Ici, on va perdre 55 hectares de terres parmi les plus fertiles de Belgique: c'est totalement absurde!", indique Damien Charles, au nom du Réseau de soutien à l'agriculture Paysanne (ReSAP).

Plus largement, l'action symbolique de Perwez est conçue pour réclamer le respect de droits des paysans du Nord et du Sud tel le droit à conserver leur accès à la terre, le droit à une livre utilisation des semences, et le droit à un revenu décent.

Par: rédaction 17/04/17 - 14h35