My Little Pony tente d'acquérir Barbie

© photo news.

Le géant américain du jouet, la firme Hasbro, discute d'une reprise de son rival Mattel, producteur des mondialement connues poupées Barbie, rapportent différents médias vendredi, dont l'agence Reuters et le Wall Street Journal. La potentielle combinaison des deux sociétés créerait un impressionnant empire de production de jouets, rassemblant sous un même toit des marques comme My Little Pony, Transformers, Monopoly, G.I. Joe (Hasbro), et Fisher-Price ou encore Hot Wheels (Mattel).

Hasbro Inc. a fait "récemment" une offre de reprise visant l'acquisition de Mattel, écrit le Wall Street Journal, qui se base sur des "sources proches du dossier" qui ne peuvent toutefois divulguer les détails du potentiel accord. Reuters souligne que le géant qui combinerait les deux plus importants producteurs américains de jouets aurait l'avantage d'avoir un poids plus important dans les négociations avec les studios et entreprises de divertissements pour le développement de franchises en TV et sur grand écran.

La position que va adopter Mattel par rapport à l'offre reste incertaine, et il n'est absolument pas sûr qu'une acquisition aura finalement lieu, soulignent les sources anonymes qui ont divulgué ce dossier confidentiel. Hasbro et Mattel n'ont pas commenté la nouvelle dans l'immédiat.

Ce n'est en tout cas pas la première fois que des rumeurs font état de discussions autour d'une fusion des deux sociétés.

Récemment, dans le même secteur, le premier distributeur américain de jouets, la chaîne de magasins Toys "R" Us, s'est déclarée en faillite, tout en affirmant être en mesure de poursuivre ses activités. La banqueroute de l'enseigne devrait affecter Hasbro et Mattel, qui font partie de ses principaux créanciers et fournisseurs.

Par: rédaction 11/11/17 - 03h34