"Faites de la place pour les entreprises et ne les taxez pas de trop"

© belga.

Certaines communes wallonnes n'en font pas assez pour accueillir les entreprises sur leur territoire, estime dans les pages de l'Avenir samedi l'Union wallonne des entreprises (UWE).

Les communes "partent du principe que la bonne santé économique d'une commune se base sur l'augmentation de la population", commente Olivier de Wasseige, président de l'UWE. Car des habitants en plus, ce sont des rentrées financières en plus via l'impôt des personnes ou le précompte immobilier. "Ce n'est pas faux. Mais ces rentrées peuvent être boostées par l'implantation d'entreprises."

"En Région wallonne, pour un investissement de 100.000 euros dans un bâtiment, un commerce génère annuellement 1.427 euros de précompte immobilier, un hall industriel 1.195 euros et un logement 648 euros", poursuit Jean de Lame, secrétaire général et directeur du département emploi-formation.

Le message de l'Union wallonne des entreprises aux communes: "Faites de la place pour les entreprises et ne les taxez pas de trop."

Mais, selon l'UWE, certaines communes restent très frileuses, "par peur de déranger les habitants et les exploitants agricoles", précise encore Olivier de Wasseige.

Actuellement, 50 ha de parc d'activités sont aménagés chaque année en Wallonie. "L'idéal serait d'arriver à 200 ha. Tout en sachant qu'il faut réserver de grands espaces pour les grandes entreprises. Mais les communes ont tendance à saucissonner."

Pour l'Union wallonne des entreprises, Wavre, Marche-en-Famenne et Eupen font figure de bons exemples en matière d'accueil des entreprises.

Par: rédaction 14/04/18 - 08h42