Les coulisses de la traque de Salah Abdeslam: le document haletant de France 2

© Capture d'écran.

Dans son magazine "Cellule de crise" diffusé dimanche soir sur France 2, David Pujadas a retracé l'incroyable traque de Salah Abdeslam, depuis le 13 novembre à Paris jusqu'à son interpellation rue des Quatre-Vents, à Molenbeek, le vendredi 18 mars 2016.

De son exfiltration de Paris vers Bruxelles après les attentats du 13 novembre, en passant par la fameuse fusillade rue du Dries, à Forest, jusqu'à son interpellation à Molenbeek à quelques centaines de mètres de son domicile, les équipes du service publique français ont reconstitué, avec une chronologie précise et des infographies détaillées, la cavale rocambolesque de l'"homme le plus recherché d'Europe". Tout y est abordé, dont les ratés de l'enquête en Belgique entre autres.

Parmi les passages marquants, le témoignage de Charles Michel, qui est revenu sur les tensions diplomatiques qui sont nées après la prise de parole de François Hollande à l'Assemblée Nationale. Pour rappel, le président français avait implicitement pointé du doigt la responsabilité des autorités belges, en soulignant que ces attaques avaient été organisées et préparées en Belgique. Vexé par cette mise en cause, il explique qu'il a appelé personnellement le chef de l'Etat français pour lui faire part de son indignation.

"Je ne suis pas content, je ne trouve pas cela loyal. C'est une manière de minimiser la responsabilité politique, dès lors que ces attaques tragiques faisaient suite à d'autres attentats qui avaient lieu quelques temps auparavant. (...) Je lui ai exprimé que je n'appréciais absolument pas les propos qui avaient été tenus et que je n'étais pas dupe de la raison, c'est-à-dire pour protéger politiquement un gouvernement qui redoutait l'opinion publique française. Il était plus simple de, brusquement, stigmatiser le petit voisin belge", déclare le Premier ministre belge.

Le reportage sur France 2 a réuni 678.000 téléspectateurs et 6,2 % de parts de marché. Si vous désirez le revoir en intégralité, consultez la vidéo ci-dessous.

Michaël Bouche 20/03/17 - 11h11