Pujadas évincé du JT: le mari de Lapix au coeur du débat

© photo news.

L'éviction de David Pujadas du JT de France 2 au profit d'Anne-Sophie Lapix a provoqué un séisme dans le microcosme télévisuel français. Après 16 années de loyaux services, l'emblématique présentateur a été débarqué à la stupéfaction générale. Un choix qui fait polémique.

Malgré les critiques qui fusent, Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, assume son choix. "C'est ma décision. Ce n'est pas un désaveu pour David". A l'origine de ce changement, une envie de renouvellement et de féminisation de l'antenne. "Il est inutile d'attendre que les choses aillent mal pour changer", prolonge-t-elle dans Le Parisien. "Tout changement comporte sa part de risque mais ce n'est pas un saut dans l'inconnu car la rédaction est là".

"Lapix a un côté feel-good"
En optant pour Anne-Sophie Lapix, plus jeune (45 ans), plus dynamique, féminine, France Télévisions veut se donner un nouvel élan.

"A l'inverse des autres journalistes, elle a un côté 'feel-good', elle est conviviale, tout en étant bonne en interview, en pouvant se montrer mordante, ce qu'on reprochait à David Pujadas de ne pas savoir être", analyse  Virginie Spies, sociologue des médias, dans l'Express.

Un timing qui suscite des interrogations
Si les observateurs sont nombreux à s'indigner de voir Pujadas évincé du JT de France 2, certains s'interrogent également sur les raisons qui ont poussé France Télévisions à opter pour Anne-Sophie Lapix, bien installée dans son talk-show "C a vous" diffusé sur France 5 à 19h. Pour eux, le timing du débauchage de Lapix, juste après l'élection d'Emmanuel Macron, pose au minimum question. On soupçonne la présentatrice d'une certaine collusion avec le pouvoir en place.

La journaliste n'est autre que la femme d'Arthur Sadoun, patron du géant mondial de la communication Publicis à partir du 1er juin 2017. France Télévisions collabore régulièrement avec l'empire Publicis et lui a même confié le repositionnement de ses chaînes. Du coup, certains y voient un conflit d'intérêts. Le débauchage de Lapix simultanément à l'arrivée à l'Elysée de Macron ne serait donc pas forcément une coïncidence, selon ses détracteurs. De plus, il est reproché à son mari d'être l'un des soutiens financiers du leader de "La République en marche", même s'il ne l'a jamais reconnu publiquement.

Le FN s'empare de l'affaire
Jean-Lin Lacapelle, candidat aux Législatives dans les Bouches du Rhône, proche du Front National, a de sérieux doutes sur la "promotion" d'Anne-Sophie Lapix. "Lapix promue en remerciement de son agressivité lorsqu'elle reçoit des invités FN ou bien copinage entre son mari président de Publicis et Macron? Ou bien les deux?", s'interroge-t-il dans un tweet, relayé par Louis Aliot, vice-président du FN.

Anne-Sophie Lapix dans les tribunes de Roland-Garros avec Arthur Sadoun, patron de Publicis. Ensemble depuis 2008, le couple mène une vie à l'abri des regards indiscrets. © photo news.

Sur Twitter, les internautes se déchaînent.

"Le mari de Lapix, Arthur Sadoun, est un généreux donateur de la campagne de Macron"

"Anne Sophie Lapix a son poste ...par copinage ou idéologie (?)"

"Quelle bande d'hypocrites ces médias! Macron contrôle l'information en nommant son amie Anne-Sophie Lapix, épouse de Sadoun, président de Publicis"

"Être juge et partie pour Anne-Sophie Lapix n'est pas un problème oligarchie dominante#Lapix-Sadoun-Publicis-Macron"


"Aucun rapport avec Macron"

Une affaire qui une fois de plus illustre la méfiance terrible qui existe aujourd'hui par rapport aux relations qu'entretiennent journalistes, politiques et grands groupes financiers. En dépit des insinuations et des critiques, Delphine Ernotte souligne qu'il n'y "aucun rapport" avec l'élection d'Emmanuel Macron.

Michaël Bouche 19/05/17 - 12h44