L'hiver est revenu cette nuit: ce qu'il faut retenir du retour de Game of Thrones

© HBO.

L'été fut terriblement court cette année: l'hiver est revenu brutalement cette nuit. La septième saison de "Game of Thrones" a été lancée il y a quelques heures sur HBO (et sur BeTV en simultané). L'événement était extrêmement attendu. La preuve? Le site d'HBO a planté dans la soirée aux Etats-Unis. Attention, spoilers.

De cet épisode, on retiendra cette scène d'ouverture, terriblement violente mais pas sanglante (oui, c'est possible). Arya Stark a la vengeance dans la peau, comme Jason Bourne avant elle. Déguisée en Walder Frey, elle venge ses proches égorgés lors d'un mariage bien des saisons plus tôt avec beauté et finesse. Le temps est long entre deux saisons et les personnages nombreux: on suppose que les créateurs de la série ont voulu s'amuser un peu. Combien de temps avez-vous mis pour vous rappeler que Walder Frey était en fait mort (Arya l'a égorgé la saison précédente) et qu'il ne pouvait donc pas s'agir de lui à l'écran?

Chamailleries entre frère et soeur
On vous le disait: Ned Stark n'est jamais loin. Sa mort justifie tous les combats. Jon Snow, nouveau roi du Nord, le prend pour exemple lorsqu'il doit asseoir son pouvoir. Pour justifier les exécutions des hommes qui l'ont trahi, il rappelle le mantra de son père: "Celui qui prononce une sentence doit en personne l'exécuter." Il cite Ned une seconde fois en discutant avec sa soeur Sansa qui le confronte dans ses décisions. Elle trouve qu'il s'en sort très bien "mais"... Pour Snow, qui reprend les paroles de Ned, son modèle, "tout ce qui est prononcé avant "mais" est de la connerie."

Sansa s'est endurcie. Elle admet du bout des lèvres "avoir beaucoup appris" au contact de Cersei Lannister. Elle implore son frère d'être plus intelligent que Ned ou Robb, lui rappelant que Cersei ne lâche rien et qu'il est un peu trop obsédé par la menace venue du Nord que pour être paré aux coups venus du Sud. Ned et Robb "pensaient tous les deux qu'ils savaient ce qu'ils faisaient mais ils ont tout les deux été décapités." Un point pour elle.

© HBO.
© HBO.

Parmi les moments forts, on peut retenir l'apparition clin d'oeil d'Ed Sheeran. Le rouquin parle peu mais chante avec ses camarades au coin du feu. Arya Stark croise sa route, note que la chanson est jolie. Les internautes ont cru qu'elle allait l'égorger mais l'échange est bref et cordial. Elle provoque les rires de Sheeran et ses camarades soldats en dévoilant ses plans: "Tuer la reine". La reine justement, parlons-en.

"L'empire est à nous, il suffit de le prendre"
Cersei estime que désormais l'empire est à eux. Eux étant son frère/amant et elle-même. "Il suffit de le prendre." Mais pour gagner, il lui faut des alliés. Euron Greyjoy, arrogant mais marrant, débarque alors et échange flotte contre mariage. Cersei décline la proposition, Euron lui promet un cadeau "inestimable" pour la mettre en confiance. On n'en saura pas plus pour l'instant. Parmi les théories des fans, on note le kidnapping de Tyrion, désormais allié à Daenerys mère des dragons.

Tandis que Sam découvre, à force de patience et de courage quotidien, une carte dévoilant la présence en masse de Verredragon, seul moyen de tuer les Marcheurs Blancs. Ces armes se trouvent sur Dragonstone, la maison des Targaryen laissée à l'abandon dans laquelle vient justement de débarquer Daenerys prête à déclencher sa guerre. "Et si nous commençions?", déclare-t-elle dans les dernières secondes de l'épisode.

Ce premier épisode comporte, il fallait s'y attendre, assez peu d'action. Il dessine le contour des affrontements à venir, suggère certaines alliances. Mais GoT touche doucement à sa fin: la saison 7 est l'avant-dernière. L'hiver ne devrait plus tarder et avec lui viendra une lutte sanglante qui va faire flipper tout le monde. Suite au prochain épisode.

© HBO.

Par: Deborah Laurent 17/07/17 - 07h56