La vraie signification de cet hymne qui obsède les fans de "La casa de papel"

La recherche des mots "Bella ciao" a explosé sur Google depuis quelques mois.

Alors que la deuxième partie de "La casa de papel" est sortie le 6 avril sur Netflix, tous les fans de la série ont encore en tête la chanson qui a brillamment conclu la première saison. "O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao!", déclament le Professeur et Berlin avant de s'enlacer.

Si les paroles sont plutôt faciles à retenir et à répéter, de nombreux internautes ont été intrigués par ce célèbre hymne italien, puisque selon le Parisien, la recherche des mots "Bella ciao" sur Google a été multipliée par vingt en six mois, de novembre 2017 à avril 2018. Netflix a d'ailleurs surfé sur ce succès imprévu en publiant plusieurs versions du morceau sur les réseaux sociaux, dont une en karaoké. 

Mais les fans de "La casa de papel" ne connaissent pas tous la véritable origine de la chanson, écrite en 1944 à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. "Bella ciao" est un chant de révolte, un hymne à la résistance face au nazisme et au fascisme. La musique provient du folklore nord-italien et des ouvrières qui travaillaient dans les rizières de la plaine du Pô et chantaient pour dénoncer leurs conditions de travail. De nos jours, on l'associe à des mouvements politiques de gauche, ainsi qu'à la Saint-Verhaegen célébrée à l'ULB.

Par Catherine Delvaux. 12/04/18 - 14h43