Les frères Hazard portent des Diables à la fête

© afp.

Sans surprise, les Diables Rouges ont terminé leur campagne qualificative pour le Mondial en Russie avec une large victoire face à Chypre (4-0). Dans une rencontre à sens unique, où Vertonghen est devenu le Diable le plus capé de l'histoire, ce sont les frères Hazard qui étaient à la fête, avec un doublé d'Eden et un premier but pour Thorgan en sélection. Lukaku, rentré en cours de seconde période, a terminé le travail. Seul bémol, l'attaquant de Manchester s'est vu refuser un doublé, ce qui prive les Diables du record de nombre de buts inscrits en campagnle qualificative. La Belgique reste invaincue dans son groupe et sera tête de série en Russie.

Revivre le direct commenté

Voir les plus belles photos

Le match

Oui, les Diables avaient déjà leur ticket pour la Russie. Oui, il s'agissait d'un adversaire modeste. Et pourtant, ce match recelait de plusieurs enjeux. Certains étaient plus à titre indicatif, d'autres plus importants. Pour s'assurer définitivement d'une place de tête de série en Russie, il fallait au moins décrocher un match nul ce soir. Peu de doutes plainaient sur cette condition, mais c'est désormais chose faite. Et puis, pour l'histoire, et afin de devenir l'équipe ayant inscrit le plus de buts dans une campagne qualificative, il fallait inscrire plus de quatre buts ce soir. Le record est égalisé, mais pas battu. Dommage, mais ce n'est certainement pas le plus important à retenir de ce match où les Diables ont pu s'amuser et faire le plein de confiance offensivement. Pour avoir un avis plus aiguisé sur les problèmes défensifs, on repassera.

© belga.

L'homme du match

Thorgan Hazard
C'est LA révélation de ce match. Pas grand monde n'imaginait voir Thorgan Hazard débuter dans le onze de base. Résultat: on n'a pas été déçu. Le petit frère d'Eden semblait jouer dans son jardin. Il a littéralement crevé l'écran avec ses nombreux débordements sur le flanc droit, surtout en première mi-temps, et sa bonne entente avec Thomas Meunier est à retenir. Sa bonne prestation sera récompensée par un but. Eden, avec un doublé, aurait également pu être l'homme du match, mais Thorgan, pour une première, s'est débrouillé de façon remarquable. La bonne surprise.

© afp.

Le moment marquant

Le but annulé de Lukaku
Alors que la fin du match approchait et qu'il ne manquait plus qu'un petit but aux Diables Rouges pour battre ce fameux record de buts inscrits en campagne qualificative, Lukaku envoie un véritable boulet de canon dans les filets chypriotes. Le speaker du stade s'enflamme, la musique se met en marche. Tout le monde croit au doublé de l'attaquant de Manchester et donc au record battu. Et finalement... L'arbitre siffle un hors-jeu, assez discutable. Ce n'est pas passé loin.

© photo news.

La statistique

97
Comme le nombre de sélections de Jan Vertonghen en équipe nationale, soit désormais le Diable Rouge le plus capé de l'histoire. C'est une sélection de plus que Jan Ceulemans, qui en comptait 96. Pour l'occasion, le défenseur de Tottenham arborait le brassard de capitaine, que Hazard lui a sympathiquement cédé. Et c'est avec grande classe que Jan Ceulemans est venu le féliciter avant la rencontre.

© photo news.

Le tweet

La déclaration

 
"Il n'a réussi son examen d'entrée qu'à moitié, parce qu'il a raté deux occasions"
Eden Hazard à propos de Thorgan, avec l'humour qu'on lui connaît (RTBF)

La question

Les Diables sont-ils prêts?
Dans les chiffres, c'est impressionnant: les hommes de Martinez sont restés invaincus durant tout cette campagne qualificative et affichent un bilan comptable de 28 points sur 30. Seule la Grèce a été en mesure d'enrayer la machine belge avec un match nul arraché au Stade Roi Baudouin en mars dernier.

Pourtant, et de façon paradoxale, il est en ce moment bien difficile de savoir si ces Diables sont réellement prêts pour concurrencer les équipes du top mondial. Si la mentalité et l'animation de jeu ont clairement changé, il faut bien avouer qu'avec des nations telles que l'Estonie, Chypre ou Gibraltar, le niveau de ce groupe était assez faible et les derniers matchs amicaux face à la Russie ou la République tchèque ne nous ont pas donné bien plus d'indications.

Depuis la fin de l'Euro en France, les Diables se sont frottés une seule fois à une grande nation du football: c'était le 1er septembre 2016 contre l'Espagne. La rencontre s'était soldée par une victoire 0-2 des Espagnols, où les Diables n'ont pas eu droit au chapitre. Les deux prochains matchs amicaux programmés par la fédération? Le Mexique et le Japon. Pas sûr que cela soit suffisant pour aborder un grand tournoi, où les Diables rencontreront forcément des grandes nations.

© photo news.
© belga.
© photo news.
© photo news.

Noé Spies 10/10/17 - 22h37