Roberto Martinez réagit à la sortie de Kevin De Bruyne

© photo news.

Nous vous en parlions ce matin, la sortie de Kevin De Bruyne sur le plan tactique de Roberto Martinez a fait l'effet d'une petite bombe. Le sélectionneur belge a réagi cet après-midi après la polémique déclenchée par le médian de City.

Après le match contre le Mexique, De Bruyne a estimé que l'équipe nationale joue trop sur base du talent individuel et doit trouver un plan tactique. "Je ne l'ai pas pris comme une attaque personnelle", a précisé Martinez. "Je pense que c'est un commentaire honnête de comment il a ressenti ses 45 minutes contre le Mexique. Tous les joueurs ont leur opinion. La différence est que certains l'expriment publiquement et d'autres la gardent dans le vestiaire. Je pense que c'est une vision honnête qui vient pour de bonnes raisons, il n'y avait pas de malice ou de manque de respect. Cela montre qu'il tient à l'équipe nationale, qu'il tient à ce qu'on devienne une équipe qui gagne."

"Pas prêts tactiquement"
De Bruyne a regretté que le système choisi contre le Mexique visait plus à voir comment les Diables allaient réagir face aux difficultés qu'à gagner le match. "Kevin est un gagnant, il n'aime pas perdre. Mais au niveau international, c'est une période où nous devons essayer des choses", a expliqué Martinez. "Nous avons besoin que les joueurs se comprennent les uns les autres. C'est vrai, tactiquement, nous ne sommes pas encore prêts. C'est ce que nous devons travailler d'ici à la Coupe du monde. C'est la période où nous préparons l'équipe. Contre le Mexique, c'est ce que nous avons fait: préparer l'équipe à une opposition différente, contre une équipe qui veut le ballon, la possession. Nous n'avions pas rencontré cela en qualification."

Les propos de De Bruyne n'auront pas de répercussions dans l'immédiat. "Je ne vais pas changer contre le Japon sur base des déclarations de ces dernières 24 heures. Je vais encore faire des essais." .

L'UB tempère aussi
De son côté, l'Union belge a plutôt minimisé l'incident. "Ces deux matchs amicaux sont faits uniquement pour tester certaines choses. Le sélectionneur l'a d'ailleurs signalé. C'est avant tout une préparation en vue du Mondial 2018. (...) C'est au coach de décider si la sortie de KDB aura des conséquences, mais je n'y crois pas, non. On aurait préféré qu'il en parle en interne et c'est ce que nous allons faire maintenant", a déclaré Chris Van Puyvelde, directeur technique de l'UB, sur la chaîne flamande vtm.

Par: rédaction 13/11/17 - 15h26