Charles Michel "comprend l'action en Syrie" mais appelle à éviter l'escalade

© belga.

La réaction du Premier minsitre aux frappes conjointes en Syrie.

Dans un tweet publié samedi matin, Charles Michel a réagi aux frappes opérées sur Damas et Homs durant la nuit de vendredi à samedi par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.

"La Belgique condamne fermement l'usage d'armes chimiques en Syrie", a-t-il indiqué. "Nous comprenons l'action conjointe des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni. Il faut maintenant se concentrer sur des négociations politiques afin d'éviter l'escalade", a enjoint Charles Michel.

Dans une réaction également publiée sur Twitter, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders ajoute que ces attaques chimiques sur des civils constituent "une atrocité et une violation flagrante des conventions internationales". Il "comprend" que les partenaires américains, français et britanniques "devaient répondre". "Il est maintenant crucial de mettre en place des mécanismes pour empêcher ceci à l'avenir et relancer le dialogue", ajoute-t-il.

Le communiqué officiel du gouvernement belge

Par: rédaction 14/04/18 - 10h18