Macron: "Je suis l'égal de Poutine"

Emmanuel Macron : 2h38 d'entretien résumées en en 14 minutes

Après avoir été interviewé par Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, le président français Emmanuel Macron a partagé un "verre" avec les journalistes et ses ministres. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'engagement de la France en Syrie et la "virilité" militaire affichée par Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine.

Jean-Jacques Bourdin (RMC-BFMTV) et Edwy Plenel (Mediapart) ont passé 2h39 avec le président de la République lors d'une interview-fleuve sur le bilan de sa première année à l'Élysée. Au terme de cet exercice (à revoir ci-dessous), les deux journalistes ont "bu un verre" avec Emmanuel Macron et ses ministres, relate Huffington Post

"Qu'est-ce qu'ils avaient à foutre là?"
Et c'est surtout la présence de ces derniers qui a surpris les deux interlocuteurs: "Les ministres, ils ont autre chose à faire (...) Qu'est-ce que les ministres avaient à foutre là?", se demande, avec franchise, Edwy Plenel. "Il était après comme il était pendant", précise Jean-Jacques Bourdin. "Il continuait l'émission. Il nous a même dit: 'Si vous voulez, on peut continuer jusqu'à minuit' (...) Il aime ça", ajoute-t-il. 

Macron sur Poutine
Les anecdotes en "off" permettent également de mieux cerner l'attitude adoptée par Emmanuel Macron face à Vladimir Poutine: "Je suis l'égal de Poutine. D'ailleurs, Poutine me comprend. Et si j'ai décidé de frapper la Syrie, c'est pour faire comprendre à Poutine que nous sommes là. Et lui comprend ce discours. C'est une solution pour ramener la paix en Syrie", aurait confié le président français à l'épouse de Jean-Jacques Bourdin. 

"Nous verrons bien" si c'est une solution, conclut, circonspect, ce dernier, plus mesuré en effet sur la pertinence de la stratégie adoptée.

Plenel et Bourdin reviennent sur l'interview de Macron
Macron, un an après : le grand entretien en intégralité

Par: rédaction 16/04/18 - 12h23