"Quand le Standard va-t-il recadrer Sa Pinto?"

Sa Pinto et les journalistes, ce n'est pas une grande histoire d'amour.

Entre arrogance et agressivité, l'entraîneur du Standard s'est une nouvelle fois emporté face à un représentant de la presse, Patrick Stein en l'occurrence, de la chaîne Be TV. A la fin du partage entre le Standard et l'Antwerp, Sa Pinto a préféré passer ses nerfs sur le journaliste au lieu de s'interroger sur la baisse de régime de son équipe après la mi-temps.

Joachim Mununga, consultant VooFoot, n'a pas épargné le coach portugais.

"Pour un grand club comme le Standard, je me demande quand est-ce qu'on va recadrer cet entraîneur", analyse-t-il. "Qu'est-ce qu'il a apporté au Standard jusqu'à présent que pour faire autant de cinéma au bord du terrain et pour autant ternir l'image du club? (...) Son agressivité envers le journaliste, qui ne fait que son travail, je me demande jusqu'à quand le Standard va accepter ça. Sans parler du contenu, de l'analyse de l'interview....", prolonge le consultant de la chaîne sportive à péage.

Sur les réseaux sociaux, le mépris et l'agressivité verbale de Sa Pinto ont été épinglés par les internautes. Ce n'est pas la première fois que l'ex-jouer du Standard se montre aussi détestable à l'interview. Mathieu Istace (Proximus 11) avait déjà subi les foudres de l'entraîneur liégeois.

Par Michaël Bouche 3/12/17 - 19h36