L'incroyable attente d'Ysaline Bonaventure: "C'est scandaleux, la manière dont nous avons été traitées"

© belga.

"Ce furent des conditions indignes d'un Grand Chelem. C'est scandaleux la manière dont nous avons été traitées", a pesté Ysaline Bonaventure (WTA 164), qui a quitté frustrée Melbourne Park, samedi soir, après s'être inclinée au deuxième tour des qualifications. Lors d'une journée à nouveau pourrie par la pluie, la Liégeoise de 23 ans s'est inclinée contre la Serbe Irina Jorovic (WTA 280), 20 ans, lors d'un match qui dut se disputer en indoor dans le National Tennis Centre. Elle a été battue 6-4, 7-6 (8/6) après 1h24 de jeu.

"C'est incroyable. Nous sommes arrivés vendredi matin à 8h pour jouer le deuxième tour, et finalement, on nous a dit à 22h30 qu'on pouvait rentrer chez nous. On a dû rester toute la journée à attendre, et rebelote aujourd'hui jusqu'à 17h. Je n'étais pas la seule à trouver que ce n'était pas normal. Mais bon, nous étions toutes logées à la même enseigne. Je n'ai pas bien joué aujourd'hui", raconte Bonaventure. "La surface, à l'intérieur, était également beaucoup plus lente. Et puis, je n'avais pas énormément de jambes non plus."

Le match, pourtant, ne s'est pas joué à grand-chose, Ysaline Bonaventure héritant d'une balle d'égalisation à un set partout, à 6-5 dans le tie-break.

"J'ai perdu sur le retour de service. Je n'ai pas mal servi, mais je n'ai pas bien retourné du tout. Elle a été plus solide que moi. J'ai fait de bons tournois pour démarrer l'année, notamment à Auckland. Je n'ai pas énormément de choses à me reprocher. Ici, c'était un moins bon match, mais je me suis battue. J'espère que cela ira mieux lors du prochain tournoi", conclut-elle.

Par: rédaction 13/01/18 - 12h12