"Stones a plus de cou***** que n'importe qui dans cette salle"

A l'issue d'un match exceptionnel d'intensité entre Manchester City et Liverpool (1-1), Pep Guardiola a vigoureusement défendu John Stones, le défenseur le plus cher de l'histoire. "Il a plus de couilles que n'importe qui dans cette salle!", a lancé le manager espagnol. Difficile d'être plus clair.

Après l'élimination en Ligue des Champions par Monaco, Manchester City a livré un très bon match face à Liverpool (1-1), sans parvenir à concrétiser ses occasions, comme trop souvent cette saison. Malgré le résultat et la semaine difficile qu'il vient d'affronter, Pep Guardiola était très heureux du comportement de ses joueurs.

"Je suis tellement fier d'eux. Après la Ligue des Champions, les gars étaient tellement tristes à l'entraînement. Et contre Liverpool, qui n'a pas joué l'Europe, qui a eu une semaine pour se préparer, notre état d'esprit, notre façon de jouer: c'est l'un de mes plus beaux jours de manager."

"J'aime John!"
Puis, l'ancien entraîneur du Barça et du Bayern a défendu John Stones, très critiqué pour ses performances en demi-teinte depuis le début de la saison. Et on peut dire qu'il n'y a pas été avec le dos de la cuillère.

"John Stones a plus de personnalité que n'importe qui dans cette salle. Plus de couilles! J'aime ça et j'aime ce joueur. Il a été beaucoup critiqué et il joue avec beaucoup de pression mais John continue de bien prester malgré tout cela. Je suis enchanté de l'avoir dans mon noyau. Je l'aime malgré les erreurs qu'il peut parfois commettre. Ce n'est pas facile d'évoluer en tant que défenseur central avec ce manager. Il faut défendre à 40 mètres de son but et participer à la construction du jeu. C'est la raison pour laquelle j'aime mes défenseurs centraux : Nicolas Otamendi, Aleksandar Kolarov, évidemment Vinnie (ndlr : Vincent Kompany) qui a été souvent blessé. Et surtout John."

© getty.
© afp.
© ap.
© afp.

Julien Collignon 20/03/17 - 10h04