Le site olympique de Rio laissé à l'abandon seulement six mois après les JO

Des pelouses de stade rongées par les vers, un bassin olympique à l'abandon ou encore des zones entières fermées au public : six mois après la fin des Jeux olympiques de Rio, certaines infrastructures sont laissées à l'abandon. Ces décors, dignes d'une ville fantôme, cristallisent la colère des habitants de la capitale qui se demandent quand ils pourront y accéder et s'indignent du gaspillage.

Le stade Maracana
Le stade Maracana brillait de mille feux lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. L'enceinte est désormais fermée au public. "Les vers ont endommagé la surface de jeu, les fenêtres du stade ont été brisées, on a volé des éléments de cuivre aux murs et aux plafonds et 10% des 78 000 sièges sont déchirés", indique The Guardian.

Les rénovations du mythique stade Maracana avaient coûté 350 millions d'euros.

Les rénovations du mythique stade Maracana avaient coûté 350 millions d'euros. Il est aujourd'hui laissé à l'abandon. © afp.

Les piscines du Stade olympique aquatique
La pourriture, les insectes et la boue ont remplacé les nageurs dans les piscines du Stade olympique aquatique. Le Daily Mail rapporte que, moins d'un an après la fin des Jeux, tout est laissé dans un état d'abandon. Et pas de travaux de rénovation prévus, malgré les panneaux qui le laissent sous-entendre.

© photo news.

Le terrain de golf
Le parcours de golf, un sport très peu connu au Brésil, avait coûté près de 18 millions d'euros à la ville. "La signalisation pour arriver au site est inexistante et les promoteurs n'ont pas encore lancé de site internet dédié", rapportait l'AFP en novembre.

Le gérant du parcours, Neil Cleverly, a expliqué au Guardian que l'entreprise pour laquelle il travaille n'a pas été payée depuis deux mois par la Fédération brésilienne de golf. Résultat : les parcours sont inutilisés et deviennent, peu à peu, inutilisables.

© afp.

Christophe Da Silva 17/02/17 - 14h47