Anderlecht "unanimement" derrière René Weiler

L'exclusion de Sven Kums et son positionnement inhabituel sont les principaux sujets de discussion quelques heures après la défaite d'Anderlecht au Bayern Munich e Ligue des champions (3-0).

Au lieu d'assumer sa part de responsabilité, René Weiler a rejeté la faute sur son joueur, à qui il reproche un manque de concentration. Au moment de quitter le terrain, le médian anderlechtois n'a pas accordé le moindre regard à son entraîneur. Après la rencontre, le joueur a toutefois tenu à présenter ses excuses pour son geste malheureux face à Lewandowski.

"Mon action s'est déroulée dans le feu de l'action, dommage d'avoir de ce fait abandonné mon équipe et les fans, c'est pourquoi je tiens à m'en excuser auprès de tout le monde. Nous devons maintenant travailler dur en vue du prochain match, car l'équipe a vraiment bien joué. Nous devons nous appuyer là-dessus", a commenté l'ex-Gantois sur le site officiel du club.

Herman VHB: "Toujours la bonne personne au bon endroit"
Du côté de la direction anderlechtoise, le malaise est perceptible, entre l'envie de soutenir Kums, recrue phare du club qui a quand même coûté 7 millions d'euros (et dont René Weiler ne voulait pas spécialement), et le respect pour ce que le technicie suisse a accompli depuis son arrivée au Parc Astrid. En l'espace d'un an, il est parvenu à nettoyer le vestiaire, remporter le titre et se hisser en quarts de finale de l'Europa League. Ce qui lui a permis d'emmagasiner un certain crédit auprès de la direction. En tout cas, Herman Van Holsbeeck estime qu'il est toujours "la bonne personne au bon endroit".

"Bien sûr que la position de Kums est sujette à discussion. (...) On pourrait rejeter l'entière responsabilité sur l'entraîneur, mais nous ne le faisons pas. Nous lui maintenons notre confiance car nous savons qu'il a énormément de qualités", analyse-t le manager des Mauves sur Sporza.

"Unanimement derrière Weiler"
Et VHB de poursuivre: "En championnat, c'est seulement la 6e journée. L'année passée, Weiler a fourni de l'excellent boulot. Nous voulions quelqu'un avec un main de fer et nous avons atteint nos objectifs, il est vrai peut-être pas toujours en pratiquant un beau football. Nous allons défendre cet homme. Anderlecht est toujours unanimement derrière Weiler".

© photo news.
© belga.
© afp.
© photo news.
© photo news.
© afp.

Michaël Bouche 13/09/17 - 11h29