La folie pour Liverpool, le drame pour Naples

© photo_news.

L'aventure de Naples en Ligue des Champions s'arrête là. Dries Mertens et ses coéquipiers ont sombré à Feyenoord (2-1), ce qui les envoie en Europa League. Et de toute façon, le Shakhtar Donetsk s'est imposé face à Manchester City (2-1), assurant du même coup la deuxième place du groupe. Le carton de la soirée est signé Liverpool face au Spartak (7-0) alors que le Real Madrid s'est imposé difficilement face à Dortmund (3-2).

Les enseignements de la soirée

L'enseignement de la soirée, c'est évidemment l'élimination de Naples. L'équipe de Maurizio Sarri était déjà en ballotage très défavorable avant sa rencontre à Feyenoord, puisqu'elle devait gagner tout en espérant une victoire de Manchester City au Shakthar Donetsk. Dries Mertens et les siens n'ont même pas fait le boulot avec une piètre défaite au Kuip (2-1). Et leurs minces espoirs ont très vite été anéantis par la victoire ukrainienne sur le leader de Premier League qui, déjà qualifié, alignait une équipe bis, sans De Bruyne et Kompany notamment (2-1).

Pour le reste, Liverpool a lui aussi validé sa place pour les huitièmes de finale en surclassant le Spartak Moscou (7-0) alors que Porto a assuré sa présence au prochain tour après sa large victoire sur une équipe de Monaco décidément méconnaissable (5-2).

La soirée des Belges

La soirée des Belges s'est limitée au seul Dries Mertens, unique Diable Rouge aligné d'entrée ce soir en Ligue des Champions. Et on peut dire que la soirée s'est mal terminée avec cette élimination précoce. Pour le reste ? De Bruyne (suspendu) et Kompany (en tribunes) n'ont pas joué avec Manchester City, Mignolet a dû prendre place sur le banc comme d'habitude en Ligue des Champions, et Vertonghen est resté sur le banc avec Tottenham face à l'Apoel alors que Dembélé a pu monter en cours de seconde période.

© reuters.
© photo news.

L'homme de la soirée

Philippe Coutinho

A l'image d'un Liverpool en état de grâce, qui a tout dévasté sur son passage, Philippe Coutinho a été l'un des grands bonshommes du soir en inscrivant un triplé, son premier avec les Reds, face au Spartak Moscou (7-0). Le Brésilien a rappelé pourquoi le Barça le courtise depuis des mois. Dans son sillage, c'est d'ailleurs tout le compartiment offensif de Liverpool qui a cartonné, à l'image de son deuxième but après une action collective splendide ou la volée surpuissante de Sadio Mané. Ajoutez Mohamed Salah ou Roberto Firmino et vous obtenez une attaque de feu.

© epa.
© ap.

Le moment marquant

Cristiano Ronaldo a fêté le Ballon d'Or qu'il recevra ce jeudi de la meilleure des façons : avec un nouveau record. Le Portugais a encore marqué contre Dortmund, devenant ainsi le premier joueur à inscrire un but dans chaque match de la phase de groupes de la C1. Si le Real a encore affiché quelques lacunes face au Borussia, il est tout de même parvenu à s'en sortir in-extremis sur un but de Lucas Vazquez à dix minutes du terme (3-2).

© photo news.

La statistique

23

Suite à son carton face au Spartak (7-0), Liverpool a inscrit 23 buts durant la phase de poules, un record pour un club anglais en Ligue des Champions. Ce n'est pas très loin du record de buts du PSG cette saison (25).

Le tweet

La question

Est-ce vraiment un avantage de finir premier de son groupe?

Lundi à 12h, l'UEFA procèdera au tirage au sort des huitièmes de finale. A l'une ou l'autre exception (Bâle, Porto, ...), le tableau est globalement très relevé. A tel point que certains cadors comme le Real Madrid, la Juventus ou le Bayern Munich ont dû se contenter de la deuxième place de leur groupe. Du coup, on se demande bien si terminer en tête de sa poule constituait réellement un avantage en vue du tirage au sort, hormis peut-être le fait d'être assuré de recevoir au match retour. Le PSG, le Barça ou Manchester City sont prévenus: ils ne seront certainement pas à l'abri.

Les équipes qualifiées

Pot 1: PSG, FC Barcelone, AS Rome, Manchester City, Manchester United, Tottenham, Liverpool, Besiktas.

Pot 2: Real Madrid, FC Séville, Juventus, Bayern Munich, Chelsea, Porto, FC Bâle, Shakhtar Donetsk.

par Julien Collignon 6/12/17 - 22h36