Une décision incompréhensible, selon Laurette Onkelinx

© photo news.

Le départ du gouvernement du cdH au moment où les réformes de gouvernance sont en discussion dans les parlements est incompréhensible et cela cache sans nul doute d'autres objectifs, a affirmé lundi la présidente des socialistes bruxellois, Laurette Onkelinx.

Laurette Onkelinx souligne que face "aux difficultés liées au comportement inacceptable de certains de ses membres", le PS avait pris le taureau par les cornes, non seulement par des sanctions et réformes internes, mais aussi en participant très activement au renouveau par des projets de décrets et d'ordonnances pour changer la gouvernance.

"C'est étonnant"
"Le partenaire cdH se retire donc de tous les gouvernements où il siège. C'est son droit, c'est étonnant", a commenté Mme Onkelinx, ajoutant que "d'autres formations dont le cdH connaissent des problèmes d'ordre éthique avec certains de leurs membres et savent comme nous que ces réformes sont indispensables".

Assemblé ce vendredi
Quoi qu'il en soit, la fédération bruxelloise du PS maintient son assemblée de vendredi, le 23 juin consacrée aux "réformes éthiques internes dont le décumul des mandats ou des rémunérations ne peuvent pas attendre", a encore dit Mme Onkelinx.

Par: rédaction 19/06/17 - 17h38