Quand un funérarium se mue en abri contre la canicule

© thinkstock.

La canicule est telle en Espagne cette semaine que des dizaines d'élèves d'un collège de la région de Madrid sont allés chercher la fraîcheur... dans un établissement funéraire.

Jeudi à Valdemoro (72.000 habitants), à 27 km au sud-est de la capitale espagnole, "des élèves de 12 à 18 ans ont été transférés vers un lieu proche de leur collège, un thanatorium, parce qu'il était doté d'air conditionné", a expliqué vendredi à l'AFP un porte-parole régional des urgences. Auparavant, "cinq élèves avaient été conduits à l'hôpital, l'un pour un coup de chaud, les autres parce qu'ils étaient nerveux", a-t-il expliqué.

Le pays traverse depuis jeudi un épisode caniculaire inhabituel pour un mois de juin avec des pics au-dessus des 40°C y compris à Madrid (40,6°C jeudi après-midi). Et cette vague de chaleur doit durer au moins jusqu'à dimanche.

Pour tenir compte des chaleurs estivales, les cours en Espagne s'arrêtent généralement la deuxième ou troisième semaine de juin, beaucoup plus tôt que dans des pays d'Europe plus au nord.

La polémique enfle sur l'inadaptation des établissements publics, frappés par des mesures liées à la politique d'austérité engagée dans les années 2010.

Par: rédaction 16/06/17 - 15h48