L'abattage d'animaux à domicile bientôt interdit à Bruxelles

© photo news.

Les poneys seront interdits sur les champs de foire de la capitale à partir de 2019. L'abattage d'animaux à domicile dans les communes bruxelloises l'est désormais également. Ainsi en a décidé vendredi le parlement bruxellois à travers l'adoption de deux ordonnances.

Comme la secrétaire d'État Bianca Debaets (CD&V) en charge du Bien-être animal, plusieurs députés estiment que l'utilisation des poneys dans un environnement bruyant et dans des conditions de bien-être très limitées n'est plus de ce temps.

Trois députés MR (M. Lemesre; W. Draps; A. De Decker) et un élu du Vlaams Belang se sont abstenus, pour dénoncer, selon les premiers cités, la différence de sensibilisation qui prévaut à Bruxelles en fonction de l'animal, les moutons ne bénéficiant pas des mêmes égards que d'autres espèces.

Le débat à propos de l'interdiction de l'abattage à domicile a suscité un échange un peu plus animé, en s'étendant à celui qui entoure l'abattage rituel du mouton. Dix députés se sont abstenus au moment du vote: ceux du PTB, de la N-VA et du Vlaams Belang, rejoints par Ahmed El Khanouss (cdH) et la cheffe du groupe PS Caroline Désir.

Par: rédaction 12/01/18 - 18h32