La Syrie rejoint l'accord de Paris sur le climat

© afp.

La Syrie a formellement rejoint l'accord de Paris contre le réchauffement climatique, a indiqué l'ONU mardi, les Etats-Unis restant seuls désormais à le rejeter.

Le pays "a déposé ses instruments d'adhésion à l'accord de Paris" lundi, précise le secrétariat de la Convention cadre sur les changements climatiques (Ccnucc). 169 Etats ont ainsi désormais ratifié le pacte, sur 196 pays membres de la Ccnucc, ajoute l'ONU mardi (27 pays ont adopté l'accord sans l'avoir encore ratifié).

Damas avait annoncé son intention de "rejoindre l'accord" la semaine dernière par la voix de son vice-ministre de l'Environnement, Wadah Katmawi, présent en séance plénière à la conférence climat (COP23) en cours à Bonn.

Adopté par la communauté internationale en décembre 2015, l'accord de Paris vise à limiter le réchauffement sous 2°C par rapport à la Révolution industrielle. Porté, signé puis ratifié par l'administration du président américain Barack Obama, il a été dénoncé par son successeur Donald Trump en juin.

Les délégués climat des pays sont réunis jusqu'à vendredi à Bonn pour tenter de s'accorder sur les règles d'application du pacte. Une délégation des Etats-Unis, toujours membre de la Ccnucc et qui ne pourra formellement quitter l'accord avant novembre 2020, est présente, dans l'idée de "protéger les intérêts américains", selon le Département d'Etat. Le sous-secrétaire d'Etat aux Affaires politiques, Thomas Shannon, doit s'exprimer jeudi à la tribune des ministres et responsables gouvernementaux.

Par: rédaction 14/11/17 - 14h13