Un ingénieur belge traverse les USA avec un vélo solaire

© belga.

L'ingénieur belge Michel Voros a entamé sa traversée de la mythique Route 66, aux Etats-Unis, à l'aide de son vélo solaire et se dirige désormais vers Springfield dans le Missouri. Le Belge espère toujours parcourir 3.940 kilomètres en 60 jours malgré des conditions climatiques difficiles depuis le début du voyage, a-t-il expliqué mercredi à l'agence Belga.

L'ingénieur en télécommunications âgé de 53 ans a quitté Chicago jeudi dernier avec un vélo solaire de sa propre fabrication, alimenté par des panneaux solaires qu'il tire comme une remorque. Il a déjà parcouru environ 500 kilomètres en près d'une semaine et a rejoint Saint-Louis malgré de fortes pluies lors des premiers jours du périple.

"Le voyage se déroule globalement bien mais je ramasse les queues d'ouragans et de tornades, avec beaucoup de pluie", détaille Michel Voros. "Je peux continuer à avancer s'il pleut légèrement, les batteries me le permettent, mais je dois m'arrêter en cas de pluie abondante." L'eau risque alors de pénétrer dans la partie gestion de la puissance du vélo et pourrait engendrer des courts-circuits.

Son but: Santa Monica, en Californie
Ces conditions climatiques difficiles n'empêcheront cependant pas l'ingénieur de respecter sa feuille de route qui le mènera jusqu'à Santa Monica, en Californie, ajoute-t-il.

Lors de ce voyage, le Belge espère mettre en avant l'énergie verte mais soutient également la "Willie Dixon Foundation", qui aide de jeunes musiciens à acquérir leur instrument et finance des cours de Blues. "Je suis bien accueilli par la population américaine, très ouverte à l'énergie verte", se félicite l'ingénieur.

Par: rédaction 11/10/17 - 17h07