8,3 millions européens pour des projets pilotes de performance énergétique

© photo news.

La Commission européenne a approuvé jeudi dernier un paquet d'investissements de près de 100 millions d'euros pour la performance énergétique des bâtiments, dont 8,3 millions de contribution proprement européenne destinée à des projets pilotes entre la Flandre et la Wallonie, dans les villes de Gand, Anvers, Malines, Mouscron et La Louvière.

L'objectif du programme soutenu -"BE-REEL" (pour "Belgium Renovates for Energy Efficient Living"), en gestation depuis plusieurs années via le "Renovatiepact" flamand et la "Stratégie de rénovation des bâtiments" wallonne- est de contribuer à rénover quelque 8.000 habitations et éviter ainsi le dégagement de 18.600 tonnes de CO2 par an.

Tout rénover d'ici 2050
A plus long terme, l'ambition est de développer un réseau visant la rénovation de toutes les habitations en Belgique à l'horizon 2050. Parmi les objectifs du programme figure aussi la création de synergies entre les Régions flamande et wallonne, ainsi qu'avec la Région bruxelloise.

Éviter les doublons
La Commission relève que l'utilisation d'énergie dans les habitations en Belgique est 70% plus élevée que la moyenne européenne et que dans les deux Régions, le parc résidentiel reste vieux et énergivore. "Dans cette optique, il y a un besoin de coopération interrégionale et de synergies entre les autorités et les opérateurs", souligne l'exécutif européen, en évoquant l'importance d'éviter les doublons dans les efforts engagés.

13,8 millions au total
Le budget total des projets flamands et wallons est de 13,8 millions d'euros sur la période 2018-2024, dont 8,3 millions de contributions européennes.

BE-REEL est placé sous la coordination de l'Agence flamande pour l'énergie (VEA), en partenariat avec le Service public de Wallonie (SPW) et les cinq villes concernées.

Par: rédaction 12/02/18 - 10h32