Le Laboratoire de police technique et scientifique de Bruxelles en grève jeudi

© thinkstock.

Les membres du Laboratoire de police technique et scientifique (LPTS) de Bruxelles entameront jeudi à 07h00 une grève, qui devrait prendre fin vers 16h00, pour dénoncer un nouvel horaire, annonce dans un communiqué mercredi Alexandre Rolot, administrateur du syndicat policier Sypol.

Un préavis de grève a été remis, allant du 15 mai au 15 juin, et une grève effective est déjà prévue jeudi. Un piquet de grève sera mis en place de 07h00 à 16h00 à l'entrée de la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles, rue Vandermeulen.

Dans un courrier adressé le 30 avril dernier au ministre de l'Intérieur Jan Jambon, annonçant le dépôt d'un préavis de grève, le syndicat policier dénonce un nouveau changement d'horaire pour les membres du LPTS bruxellois. Cette nouvelle grille implique, selon le Sypol, à partir du 1er septembre prochain, la fin de la garde par bloc d'une semaine. Le schéma actuel d'une garde sur cinq semaines, avec sept personnes de garde par semaine, passerait à 13 personnes de garde et une présence obligatoire, contactable et rappelable, souligne le syndicat dans sa lettre à M. Jambon. "Ce qui quadruple le nombre de gardes et qui ne nous laisse plus de temps pour analyser les objets et pour rédiger les procès-verbaux", déplore le syndicat.

"Au vu de l'annonce du nouvel horaire, il est à craindre que les membres du personnel n'accompliront plus leurs tâches avec volonté, vigueur et motivation", prévient également le Sypol. De plus, "tous les chefs d'équipe qui étaient responsables de mettre ce nouvel horaire en fonction ont démissionné, car il est évident que multiplier la fréquence de garde par quatre avec l'effectif actuel est mission impossible".

Par: rédaction 16/05/18 - 21h09